Tourisme sexuel à Marrakech : L’AMDH dénonce

23 avril 2024 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH), section de Marrakech, s’invite dans l’affaire de la jeune Marocaine décédée après sa chute dans une piscine d’une villa située à Ouahat Sidi Brahim dans la soirée de lundi 15 avril dans laquelle sont impliqués plusieurs Koweïtiens. Elle appelle à une enquête approfondie et à l’éradication du phénomène du tourisme sexuel.

Dans un communiqué, l’Association marocaine des droits de l’Homme précise que plusieurs accusés ont été présentés devant le tribunal de première instance de Marrakech, dans la soirée de vendredi dernier, suite à la mort de la jeune fille dans des circonstances mystérieuses et que le parquet a décidé de poursuivre un ressortissant koweïtien et une gestionnaire du complexe touristique de nationalité marocaine en état d’arrestation. 7 autres individus de nationalité koweïtienne sont, eux, placés sous contrôle judiciaire avec une obligation de verser une caution de 10 000 dirhams chacun. Trois jeunes femmes de nationalité marocaine sont également placées sous contrôle judiciaire avec une caution de 5 000 dirhams chacune. Elles sont accusées de séduction d’une mineure de moins de 18 ans, d’atteinte à sa pudeur sans violence, de corruption, d’incitation à la prostitution, de protection de la pratique de la prostitution et de consommation de drogues.

À lire :Marrakech : plusieurs Koweïtiens arrêtés après la mort d’une jeune Marocaine

Les accusations portées contre tous les accusés ne sont pas à la hauteur des actes qui leur sont attribués, car parler d’atteinte à la pudeur d’une mineure sans violence n’est pas cohérent, étant donné que le viol et l’exploitation sexuelle d’une mineure sont considérés comme une violence selon le droit international des droits de l’Homme, estime l’Association marocaine des droits de l’Homme. Elle ajoutera que la décision de renvoi a omis et exclu le soupçon d’un crime de traite des êtres humains, qui constitue une violation grave des droits de l’Homme et de la loi nationale qui la criminalise, surtout que certains de ses fondements sont établis. Elle déplore également le fait que la décision n’ait rien mentionné sur la mort mystérieuse de la jeune Marocaine.

À lire :Marrakech : Mystérieuse mort d’une Marocaine, deux Koweïtiens arrêtés

Fort de ces constats, l’AMDH, section de Marrakech, appelle au renforcement des sanctions dans les affaires d’exploitation sexuelle des mineurs et des dossiers d’exploitation sexuelle des femmes, qui peuvent s’élever au niveau d’un crime de traite des êtres humains, au renforcement de la surveillance des établissements touristiques et leur soumission au respect des conditions du tourisme. Son souhait, c’est que la justice respecte les règles de justice et d’équité, et ordonne le non-lieu et le renvoi du dossier à la chambre criminelle de la cour d’appel. Pour l’association, il s’avère nécessaire de mettre fin au phénomène du tourisme sexuel et de lutter vigoureusement contre les mafias opérant dans ce domaine en lien avec la lutte contre les drogues, y compris les drogues dures.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Tourisme - Droits et Justice - Koweït - Enquête - Association Marocaine des Droits Humains (AMDH) - Sexualité

Aller plus loin

Marrakech : Mystérieuse mort d’une Marocaine, deux Koweïtiens arrêtés

Les services de la Gendarmerie royale mènent une enquête sur la mort d’une jeune femme après sa chute dans une piscine d’une villa située à Ouahat Sidi Brahim à Marrakech. Deux...

Marrakech : plusieurs Koweïtiens arrêtés après la mort d’une jeune Marocaine

Après son arrestation et sa présentation par les services de la gendarmerie royale devant le parquet général, un ressortissant Koweïtien a été placé en détention. Dix individus,...

Maroc : Enquête sur un suicide mystérieux près de Tinghir

Un homme de 60 ans s’est suicidé par pendaison dans le village d’Aït Oudinar, dans la province de Tinghir, dans des circonstances mystérieuses. Les gendarmes mènent une enquête...

Marrakech : Une Marocaine tuée, un Koweïtien en détention

Les Koweïtiens et Marocains soupçonnés d’être impliqués dans le décès d’une Marocaine de 22 ans après sa chute dans une piscine d’une villa située à Ouahat Sidi Brahim à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : à peine arrivé, Ryanair fait déjà polémique

Le ministère du Tourisme et celui du Transport et de la logistique ont tenu à faire une mise au point concernant le supposé soutien financier octroyé à Ryanair pour opérer des vols intérieurs au Maroc, la concurrence déloyale à Royal Air Maroc et le...

Les chiffres qui confirment l’embellie du tourisme marocain

À la Chambre des représentants, Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, a communiqué des chiffres du secteur du tourisme qui confirment l’embellie.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Tourisme au Maroc : une baisse de recettes qui inquiète

Alors que les arrivées pourraient atteindre 15,5 millions de voyageurs en 2024, soit un million de plus qu’en 2023, les recettes touristiques devraient poursuivre leur tendance à la baisse notée depuis 8 mois pour s’établir à 100 milliards de dirhams...

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Booking dicte sa loi aux hôtels marocains

La plateforme de réservation en ligne, Booking.com continue de dicter sa loi aux hôteliers marocains, ainsi qu’aux agences de voyages, provoquant d’énormes pertes économiques.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

L’ONMT étend sa présence mondiale pour stimuler le tourisme au Maroc

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de relance du tourisme, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) envisage de s’implanter dans plusieurs pays, pour tenter de profiter de l’engouement actuel pour le Maroc.