Recherche

Trafic d’autorisations de déplacement à Casablanca

© Copyright : DR

22 septembre 2020 - 20h30 - Société

Un individu âgé d’une cinquantaine d’années a été interpellé à Casablanca par les éléments de la sûreté nationale du district de Sidi Bernoussi. Il serait impliqué dans une affaire de possession de drogues, d’exploitation de l’autorisation exceptionnelle de déplacement requise dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire à des fins commerciales, et de vente sans autorisation d’outils paramédicaux.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique, dans un communiqué, que le mis en cause a été arrêté en flagrant délit de vente de masques paramédicaux et de copies de l’autorisation exceptionnelle de déplacement délivrée par les autorités publiques pour réglementer les déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus.

Il était à bord d’une voiture légère dans le quartier Anassi à Casablanca. Une fouille a permis la saisie de 43 copies de l’autorisation exceptionnelle et de 9 masques paramédicaux destinés à la vente. Il y avait aussi une certaine quantité de cannabis et une somme d’argent qui pourrait provenir de cette activité criminelle, écrit la DGSN.

En attendant l’enquête préliminaire qui va déterminer toutes les zones d’ombre de cette affaire, le mis en cause a été placé en garde à vue.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Etat d’urgence au Maroc , Casablanca , Arrestation , Trafic , Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN)

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact