Tragédie de Tanger : nouveau cri de détresse des familles endeuillées

16 juin 2021 - 20h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les familles endeuillées de la tragédie de Tanger qui a fait 29 morts sont sorties une fois encore du silence. Cinq mois après le drame, elles dénoncent le mutisme du gouvernement et réclament justice et réparation.

Le quotidien Al Massae rapporte qu’à travers une nouvelle correspondance adressée au chef du gouvernement Saâd Eddine El Othmani, ces familles ont exprimé une fois encore leur cri de détresse.

Concrètement, souligne le journal, les demandes des familles portent sur la mise en place d’une commission d’enquête indépendante pour déterminer les responsables, étant donné « qu’il n’y a aucun doute sur l’implication et la responsabilité des institutions étatiques », souligne la lettre.

Par ailleurs, les proches exhortent également le Chef du gouvernement d’intervenir afin de bénéficier « d’un soutien financier et moral urgent » pour amoindrir leur souffrance. Les familles vivent « dans des conditions de grande pauvreté », sans protection sociale et dans la détérioration continue de leur état de santé, « en l’absence de toute prise en charge de l’État », conclut la lettre citée par le média.

A lire : Une enquête ouverte après le drame survenu à Tanger

Pour rappel, une requête avait été déposée par le Parquet général pour mener une enquête à l’encontre du propriétaire de cette unité et de tous ceux qui seraient impliqués dans cet incident et ce, pour homicide et blessures involontaires et violations du Code de travail, rappelle le journal.

Sujets associés : Tanger - Accident - Saâdeddine El Othmani - Effondrement - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Une enquête ouverte après le drame survenu à Tanger

26 personnes sont mortes électrocutées, lundi 8 février, dans un atelier clandestin de confection textile à Tanger. La police a ouvert une enquête, sous la supervision du...

Après le drame de Tanger, le gouvernement veut recruter 200 inspecteurs de travail

Face au manque d’inspecteurs de travail, pourtant réclamés par les syndicats, le ministère de l’Emploi vient de lancer le recrutement de près 200 agents. Cette initiative...

Drame de Tanger : l’AMDH appelle le gouvernement à prendre ses responsabilités

L’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) interpelle le gouvernement et demande que les responsables du drame de Tanger soient sanctionnés à la taille de la perte...

Le roi Mohammed VI préoccupé par le drame de Tanger

Le roi Mohammed VI a présidé ce jeudi un Conseil des ministres consacré à l’adoption de plusieurs projets de textes juridiques et accords internationaux. Au cours de cette...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le gouvernement va devoir se serrer la ceinture

Aziz Akhannouch appelle les membres de son gouvernement à rationaliser les dépenses de leurs départements respectifs. Cette orientation intervient à l’occasion de la finalisation du projet de loi de finances 2023.

Maroc : bonne nouvelle pour les familles

Au Maroc, le gouvernement prévoit d’accorder de l’aide directe aux familles nécessiteuses dans le cadre du projet de généralisation des allocations familiales en 2023.

Maroc : remaniement imminent pour le gouvernement ?

Au Maroc, Aziz Akhannouch s’apprêterait à remanier le gouvernement. Qui sont les ministres concernés par ce réajustement ?

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...

Marhaba 2022 : le gouvernement interpellé sur les souffrances des MRE

La hausse des prix des billets d’avion et les tests PCR compliquent voire constituent un frein au retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc. La députée du Parti Authenticité et Modernité (PAM), Imane Lamaoui, appelle le gouvernement à...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Voici la liste des hauts fonctionnaires nommés par le roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination de plusieurs hauts fonctionnaires lors du Conseil de gouvernement présidé au palais royal de Rabat.

Le Congrès mondial amazigh en colère contre Aziz Akhannouch

Le Congrès mondial amazigh reproche à Aziz Akhannouch d’exploiter l’identité amazighe comme une façade folklorique pour marquer des points politiques pour son parti et à son gouvernement de cautionner la violation des lois marocaines.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.