Traite des êtres humains : les Etats-Unis critiquent le Maroc

17 juin 2023 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Dans son dernier rapport annuel sur la traite d’êtres humains, le Département d’État américain place une nouvelle fois le Maroc au niveau 2, pointant quelques défaillances face aux efforts du pays en matière de lutte contre ce fléau.

Malgré quelques efforts, la réponse du gouvernement marocain reste, selon les autorités américaines, en deçà des exigences minimales en matière de prévention et de répression de ce crime.

A lire : L’exploitation sexuelle, forme la plus courante de la traite des êtres humains au Maroc

L’analyse pointe du doigt des avancées indéniables, notamment en termes d’enquêtes, de poursuites et de condamnations relatives à la traite des êtres humains. Le rapport de 2022 révèle en effet une augmentation des cas examinés, avec 120 nouvelles affaires qui ont conduit à l’arrestation de 97 suspects, parmi lesquels figurent des cas de trafic sexuel et de trafic de main-d’œuvre. Ces chiffres témoignent d’une augmentation nette des actions menées par rapport à l’année précédente.

Le Département d’État américain pointe également du doigt des insuffisances dans la prise en charge des victimes. Il accuse le Maroc de ne pas apporter un soutien suffisant aux associations qui œuvrent en faveur de ces dernières. Les services dédiés à la lutte contre la traite demeurent insuffisants, selon le rapport.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Droits et Justice

Aller plus loin

L’exploitation sexuelle, forme la plus courante de la traite des êtres humains au Maroc

La Commission nationale de lutte et de prévention contre la traite des êtres humains a présenté mardi à Rabat, son premier rapport lors d’une réunion marquée par la...

Espagne : un Marocain condamné pour mauvais traitements sur son bébé d’un an

Un Marocain résidant à Pampelune (Pays basque espagnol) a été condamné à un an et 9 mois de prison pour avoir maltraité sa fille âgée d’un an.

Trafic d’humains : des Marocains jugés à Bordeaux pour exploitation d’ouvriers

Les gendarmes de la compagnie de Langon Toulenne ont démantelé un réseau de trafic d’êtres humains actif entre la Gironde et le Lot-et-Garonne depuis 2022, et arrêté cinq...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Poupette Kenza : compte Instagram désactivé après des propos « antisémites »

L’influenceuse aux plus d’un million d’abonnés sur Instagram, Poupette Kenza, se retrouve au cœur d’une vive controverse après avoir tenu des propos jugés antisémites. Dans une story publiée le 15 mai 2024, elle affirmait sans équivoque son soutien à...

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.