Espagne : un Marocain condamné pour mauvais traitements sur son bébé d’un an

28 avril 2022 - 20h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Un Marocain résidant à Pampelune (Pays basque espagnol) a été condamné à un an et 9 mois de prison pour avoir maltraité sa fille âgée d’un an.

L’accusé âgé de 37 ans, a reconnu avoir laissé sa fille attachée à une chaise haute « pendant des heures », à plusieurs reprises, sans lui changer sa couche, et la nourrissant de force au point de lui causer des blessures à la bouche avec la cuillère, fait savoir Europa Press.

Le Marocain s’est marié avec sa femme en avril 2016 et de cette union est née la fille en septembre 2018. Les comportements de l’accusé envers sa femme ont changé après qu’il a obtenu son permis de séjour en Espagne. Après l’accouchement de leur fille, la femme, devant s’absenter pour raison professionnelle, la laissait aux soins du mari qui l’abandonnait pendant des heures dans sa chaise haute, sans lui changer sa couche.

À lire : Espagne : un Marocain condamné à 13 ans de prison pour viol sur ses filles mineures

La grand-mère maternelle de la fillette a confié avoir vu le père « gifler la fillette, la secouer violemment ou la pincer si elle ne faisait pas ce qu’il voulait, ou quand il était de mauvaise humeur ». Elle l’a également vu réveiller la fillette à minuit pour la forcer à parler au téléphone avec sa grand-mère paternelle. L’accusé est allé jusqu’à refuser de donner des médicaments à sa fille qui avait une forte fièvre, ou d’appeler le médecin.

Pour ces faits, le tribunal a condamné le Marocain à un an et 9 mois de prison pour un délit de violence habituelle. Il lui a aussi interdit de s’approcher ou de communiquer avec sa fille pendant 2 ans et 9 mois. Il risque par ailleurs d’être expulsé d’Espagne pour une durée de six ans si sa condamnation à 4 ans de prison par le tribunal correctionnel de Pampelune pour violences sur sa femme, est confirmée en appel.

Sujets associés : Espagne - Droits et Justice - Enfant - Violences et agressions

Aller plus loin

Traite des êtres humains : les Etats-Unis critiquent le Maroc

Dans son dernier rapport annuel sur la traite d’êtres humains, le Département d’État américain place une nouvelle fois le Maroc au niveau 2, pointant quelques défaillances face...

Espagne : soupçonnant sa fille d’être lesbienne, une Marocaine agresse violemment sa fille

Le tribunal pénal de Palma a condamné lundi une Marocaine à sept mois et demi de prison et au paiement de 1 150 euros de dommages-intérêts à sa fille de 13 ans, victime de...

Espagne : une Marocaine réclame justice pour le viol de sa fille

Bouchra Aoram, Marocaine dont la fille de 9 ans aurait subi des abus sexuels de la part de son beau-père en août 2020, est désespérée. Malgré les plaintes déposées au tribunal...

Espagne : collecte de fonds pour rapatrier le corps d’un bébé marocain

Un bébé marocain de 16 mois est décédé lundi à Soses (Lleida - Catalogne), après s’être étouffé avec une noix. Le conseil municipal de la ville a lancé une collecte de fonds...

Ces articles devraient vous intéresser :

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Un ancien joueur marocain condamné pour viol sur sa fille

L’ancien joueur néerlandais d’origine marocaine, Tarik Oulida, a été condamné par le tribunal de Marbella (Malaga) à deux ans et demi de prison pour abus sexuels sur sa fille.

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Maroc : le parquet exige une tenue correcte dans les tribunaux

Les magistrats marocains doivent soigner leur apparence, en portant une tenue officielle correcte. Un rappel à l’ordre a été fait dans ce sens par le président du ministère public, El Hassan Daki.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.