La Turquie a renforcé sa coopération militaire avec le Maroc (Rapport)

3 novembre 2022 - 10h20 - Monde - Ecrit par : P. A

La Turquie a vendu des armes et signé des accords de coopération dans le domaine de la sécurité avec plusieurs pays africains dont le Maroc pour renforcer son influence sur le continent, révèle un récent rapport de l’Institut allemand des affaires internationales et de sécurité (Stiftung Wissenschaft und Politik/SWP).

La Turquie a déployé des attachés militaires dans 19 pays africains dont le Maroc, le Nigeria, l’Éthiopie, le Ghana, le Mali, l’Algérie, Djibouti, le Sénégal, le Kenya et l’Afrique du Sud, indique le rapport publié en juin 2022, précisant que « la politique étrangère turque en Afrique combine désormais sécurité et économie, deux volets qui se renforcent en quelque sorte mutuellement ».

La valeur des exportations d’armes turques est passée de 82,981 millions de dollars en 2020 à 460,6 millions de dollars en 2021, ajoute le document qui détaille que la Turquie a plus que quintuplé ses exportations d’armes, notamment les drones, les véhicules blindés, les systèmes de surveillance, etc. vers l’Afrique en une année.

À lire : Maroc-Turquie : vers une coopération dans l’industrie militaire

En matière d’industrie d’armement, la Turquie a signé des accords de coopération avec plus de 25 pays africains, dont le Niger, le Rwanda, le Sénégal, le Congo, le Mali et le Nigeria. Depuis 2017, le pays a signé des accords avec 20 pays africains dont l’Algérie, le Gabon, le Soudan, la Tunisie, le Rwanda, la Mauritanie pour renforcer les capacités de leurs forces armées.

Dans le domaine de la sécurité, la Turquie a signé au total 37 accords de coopération dont 30 avec des pays africains. Elle a aussi participé à des missions internationales de maintien de la paix en Afrique, notamment au Mali, en République centrafricaine, au Congo, en Libye, au Soudan, au Sud-Soudan et en Somalie.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Défense - Armement - Turquie

Aller plus loin

Le Maroc veut encore acquérir des drones turcs Bayraktar TB2

Le Maroc vient de lancer une nouvelle commande de six drones turcs Bayraktar TB2, après une première commande de 13 drones en avril dernier.

Le Maroc renforce sa défense avec les véhicules blindés turcs Cobra II

Le Maroc s’est une fois de plus tourné vers la Turquie pour acquérir de nouvelles armes. Cette fois, Il a passé une importante commande de deux véhicules blindés Cobra 2.

Au Maroc, les citoyens turcs votent aux élections présidentielles et législatives

Au Maroc, une frange non négligeable de Turcs expatriés vote pour les élections présidentielles et législatives de 2023. Démarré samedi, le vote s’achève ce dimanche 7 mai.

Le Maroc renforce sa coopération militaire avec la Turquie et l’Inde

Le Maroc disposera désormais d’attachés militaires au niveau de ses ambassades en Turquie et en Inde. Une décision qui vise à renforcer la coopération militaire avec ces deux...

Ces articles devraient vous intéresser :

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.