La Turquie répond au cri de détresse d’une mère marocaine

10 avril 2022 - 13h40 - Monde - Ecrit par : S.A

Répondant au cri de détresse d’une mère marocaine, la Turquie a assuré samedi le transport de Yunus, un enfant de deux mois atteint d’une maladie génétique rare, d’Utrecht aux Pays-Bas, vers Ankara, afin qu’il puisse être soigné. Ses parents l’ont accompagné.

« Né aux Pays-Bas, Yunus, âgé de 2 mois, a été amené en Turquie par un avion-ambulance. Yunus, dont la famille est marocaine, souffre de Dyskinésie Ciliaire Primitive. Il est sous assistance respiratoire. Sans cela, il ne pourrait pas survivre », a indiqué le ministre turc de la Santé, Dr. Fahrettin Koca, dans un tweet publié samedi.

À lire : France : une mamie d’origine maghrébine sauve un nouveau-né

Le transfert sanitaire de l’enfant a été effectif après que sa mère Zineb Rahou a, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, lancé un cri de détresse au président turc Recep Tayyip Erdogan. « La mère de Yunus a étudié toutes les options […] Elle a demandé de l’aide à notre président par le biais des médias. Bébé Yunus est maintenant en Turquie avec sa mère », a ajouté le responsable turc.

Sujets associés : Pays-Bas - Santé - Turquie - Enfant

Aller plus loin

Une collecte de dons pour aider Moha, un Marocain amputé des deux jambes

Le CJF Sans Frontières a lancé une collecte de dons pour aider Moha, un Marocain amputé des deux jambes. Il a besoin de deux prothèses.

Un appel au secours pour sauver un enfant marocain

Orhan Vural, président du conseil régional du culte musulman de Basse-Normandie, a lancé un appel au secours pour sauver Reda, un enfant de 4 ans domicilié au Maroc et brûlé au...

Une Marocaine arrêtée en Turquie pour avoir insulté Erdogan (vidéo)

Soupçonnée d’avoir insulté la Turquie d’« État terroriste » et son président, Recep Tayyip Erdogan, une touriste marocaine a été arrêtée en Turquie,

France : SOS pour sauver un enfant marocain brûlé au 3e degré

Un appel aux dons a été lancé à Flers dans l’Orne pour sauver un enfant marocain, victime d’un accident domestique. Brûlé au 3ᵉ degré et à 50 % de son corps, son évacuation en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Jamel Debbouze s’explique sur le choix des prénoms de ses enfants

L’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze se confie sur sa vie privée et s’explique sur le choix des prénoms de ses deux enfants.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.