Vague de licenciements au PJD

7 octobre 2021 - 08h20 - Ecrit par : S.A

Après sa déroute électorale, le Parti de la justice et du développement (PJD) se voit contraint de licencier ses employés en raison de la forte baisse de ses revenus.

Face à la forte baisse de ses ressources propres, le PJD doit choisir entre licencier ses employés et leur accorder tous leurs droits, comme le stipule le Code du travail, ou les garder et ne plus pouvoir les payer. « Nous étions confrontés à deux choses ; soit nous licencierons les salariés et leur accorderons leurs droits, soit nous nous retrouverons dans l’incapacité de payer les salaires dans les prochains mois, ce qui menace la stabilité des salariés », confie à Hespress une source du secrétariat général du parti islamiste. Le PJD a préféré la première option. Environ 160 salariés seront donc remerciés. Le coût des indemnités que le parti doit leur accorder est estimé à 130 millions de dirhams.

À lire : « Le PJD ne pourra se rétablir qu’après au moins une décennie » (expert)

Après sa défaite historique aux dernières élections législatives, régionales et communales, le PJD se trouve également dans l’incapacité de financer l’achèvement des travaux de construction du siège central du parti dans le quartier Hay Riad de la ville de Rabat. Ces travaux dont le coût global est d’environ 38,5 millions de dirhams sont à l’arrêt faute de financement. « Il est normal que les travaux de construction du siège central s’arrêtent, en raison de la baisse des ressources propres du parti, et de la baisse du soutien de l’État en raison des faibles résultats obtenus par le parti », commente la même source.

Tags : Emploi - Parti de la Justice et du Développement (PJD)

Aller plus loin

Chambre des conseillers : le PJD sanctionne ses élus

Les trois conseillers du Parti de la justice et du développement (PJD) qui n’ont pas voulu démissionner de la deuxième chambre, conformément aux injonctions des dirigeants du...

Encore un coup d’éclat de la part du PJD

Dans un communiqué, le Secrétariat général du Parti Justice et Développement (PJD) a appelé ses trois membres déclarés gagnants aux élections de la Chambre des conseillers, à...

« Il y avait des signes annonciateurs d’un recul du PJD »

David Goeury, géographe au laboratoire Médiations de Sorbonne Université et chercheur associé à l’organisation Tafra décrypte la déroute du parti de la justice et du développement...

Le PJD, mauvais perdant

Après une décennie à la tête du gouvernement, le parti de la justice et du développement (PJD) s’est effondré dans les urnes le 8 septembre dernier et a du mal à accepter sa défaite....

Nous vous recommandons

Quand débute le ramadan au Maroc et en Arabie saoudite ?

Les astronomes ont révélé la date de début du mois de ramadan en Arabie saoudite, au Maroc et au Royaume-Uni.

Maroc : « crime d’honneur » à Casablanca

Un homme a égorgé lundi 27 septembre sa compagne, une infirmière en service dans une clinique privée, près de l’hôpital 20 août 1953 à Casablanca.

L’Algérie accuse le Maroc de nuire à son économie

L’Algérie accuse le Maroc de nuire à son économie en «  inondant  » son territoire de fausse monnaie. Plusieurs saisies ont été opérées ces derniers mois.

Justin Trudeau adresse un message aux Marocains du Canada

Les Canadiens d’origine marocaine ont reçu un message de félicitations de la part du Premier ministre canadien Justin Trudeau, à l’occasion de la Fête du Trône.

Le mauvais temps continue au Maroc

De fortes pluies orageuses, des chutes de neige et de fortes rafales de vent à partir de ce mardi 22 mars 2022 dans plusieurs provinces marocaines, prévient la Direction générale de la météorologie...

Décès du dernier moine de Tibhirine au Maroc

Le frère Jean-Pierre Schumacher, dernier survivant de la communauté de Tibhirine, s’est éteint dimanche à Midelt au Maroc. L’homme était âgé de 97 ans.

Maroc : alerte sur une pénurie de cartes bancaires

Des millions de cartes bancaires pourraient manquer dès le second semestre 2021 à cause de difficultés d’approvisionnement en semi-conducteurs. À l’instar d’autres pays, l’inquiétude est grandissante au Maroc face à une pénurie. Le royaume renouvelle environs...

Le roi Mohammed VI critique l’Allemagne

Le roi Mohammed VI a critiqué l’Allemagne sans la nommer lors de son discours adressé à la nation à l’occasion du 68ᵉ anniversaire de la révolution du roi et du peuple. Le pays d’Angela Merkel avait, il y a quelques semaines, appelé l’Union européenne à...

La fréquentation de l’aéroport de Dole en hausse grâce au Maroc

La fréquentation de l’aéroport de Dole (Jura) a progressé de 32 % en 2021 par rapport à l’année précédente. Ceci, grâce en partie au Maroc.

Le dirham prend de la valeur par rapport à l’Euro

Le dirham a gagné 0,21 % face à l’euro et s’est déprécié de 0,67 % vis-à-vis au dollar américain durant la semaine du 18 au 24 novembre, selon les données publiées par Bank Al-Maghrib (BAM).