Valenciennes : prison ferme pour un Marocain jugé pour violences conjugales

15 janvier 2023 - 19h20 - France - Ecrit par : S.A

Reconnu coupable de violences conjugales, un Marocain résidant à Douchy-les-Mines, près de Valenciennes, a été condamné à huit mois de prison ferme. Suite à une altercation, son épouse avait déposé plainte contre lui.

Un Marocain de 43 ans, boucher de profession, a été présenté en comparution immédiate devant le tribunal pour un fait de violence envers sa compagne avec qui il s’est marié en 2008 (mariage religieux), lequel s’est déroulé le 5 janvier au domicile de son épouse, en présence de leur fils de 13 ans. Le MRE « aurait donné une claque, tiré les cheveux, fait tomber au sol et frappée, aurait tenté de l’étrangler et insultée », rapporte La Voix du Nord. À l’origine de cette altercation, une simple demande : « elle lui aurait demandé de l’argent, il aurait refusé ; elle se serait servie dans sa poche. »

À lire : Maroc : plus de la moitié des femmes mariées, victimes de violences conjugales

La femme violentée porte plainte contre son mari. Selon le témoignage du fils de 13 ans, le prévenu exerçait des violences sur sa mère depuis les premières années de mariage. En 2014, il avait d’ailleurs écopé de deux mois avec sursis pour violences conjugales. C’est un homme « peu fiable, psychorigide », avait décrit l’expert psychologue qui l’avait rencontré.

À lire : France : accusé de violences conjugales, il fuit au Maroc

À la barre, le prévenu admet qu’il y a eu une dispute de couple, mais réfute les coups. Le parquet requiert 30 mois dont douze avec un sursis probatoire de deux ans. Le verdict tombe : le MRE a écopé de huit mois ferme, avec maintien en détention et le retrait de l’autorité parentale. Obligation lui est également faite de verser 2 000 € à sa femme et son fils, et 800 € chacun pour les frais de justice.

Sujets associés : Valenciennes - Prison - Violences conjugales - Plainte - MRE

Aller plus loin

France : une Marocaine victime de violences conjugales, son époux condamné

Le tribunal correctionnel de Coutances a condamné l’époux d’une Marocaine pour violences conjugales ayant entraîné une interruption de travail de deux jours.

Montpellier : un Marocain condamné pour violence aggravée sur sa compagne

Le tribunal correctionnel de Montpellier a condamné un jeune Marocain à cinq ans de prison dont un avec sursis probatoire pour violence aggravée sur sa compagne. Il est un...

Agadir : un Koweïtien arrêté pour violences et agressions sur trois jeunes femmes

C’est en plein centre-ville d’Agadir qu’un ressortissant koweïtien visiblement en état d’ébriété a été arrêté pour avoir agressé trois jeunes femmes avec un couteau. La police...

Un Marocain condamné pour violences conjugales en France

Ayoub A., mari de Nadia, une femme d’origine marocaine qu’il battait depuis des années au domicile de ses parents dans l’Essonne, a été condamné le 26 janvier à un an de prison...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les envois de fonds des MRE en forte hausse

Un peu plus de 45 milliards de dirhams ont été envoyés au Maroc par les Marocains résidant à l’étranger à fin mai dernier, selon les chiffres dévoilés par l’Office des Changes.

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son mandat au sein du gouvernement belge.

Marhaba 2022 : un parti espagnol accuse Balearia d’augmenter ses prix

Le député et porte-parole de Ceuta Ya !, Mohamed Mustafa, a accusé Balearia d’augmenter les prix des billets de ferry en pleine Opération Marhaba.

Vers une forte progression des transferts des MRE

Bank Al-Maghrib (BAM) est persuadée que les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient poursuivre la tendance à la hausse amorcée depuis le début de l’année.

Affluence record de MRE dans les ports espagnols

Plus de 634 606 Marocains d’Europe et 153 934 véhicules ont déjà traversé les cinq ports espagnols retenus pour l’Opération Marhaba 2022, ce qui représente une augmentation de 34,2 % pour les MRE et de 47 % pour les véhicules par rapport à la dernière...

Royal Air Maroc veut renforcer ses vols vers les pays où résident les MRE

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a décidé de renforcer, cet été, ses vols vers les pays où vivent les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.

MRE retraités : voici les conditions de dédouanement des véhicules

L’allégement fiscal pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) âgé de 60 ans et plus, ayant résidé plus de 10 ans hors du Maroc est toujours d’actualité. Ils bénéficient d’un abattement de 90 % lors du dédouanement d’un véhicule de tourisme, à...