Véhicules électriques : le Maroc, leader en Afrique... et en Europe ?

19 mai 2024 - 07h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Grâce à sa position géographique stratégique avec l’Europe, sa richesse en minéraux indispensables pour la production de batteries et ses sources d’énergies renouvelables, le Maroc semble avoir tous les atouts pour devenir le leader de véhicules électriques en Afrique et même en Europe.

Depuis quelques années, le Maroc est devenu l’eldorado des constructeurs automobiles européens comme Renault et Stellantis qui y ont implanté des usines. Mais ces derniers mois, des géants chinois ont jeté leur dévolu sur le royaume et prévoient d’y installer cinq usines de fabrication de batteries pour véhicules électriques et accessoires.

Le Maroc attire les investisseurs chinois dans le secteur de l’automobile en raison de sa main-d’œuvre bon marché. Un ouvrier exerçant dans une usine automobile au Maroc gagne en moyenne 500 euros le mois, et bénéficie de conditions de travail acceptables, avec des jours de repos. Autant d’éléments qui donnent au Maroc un avantage concurrentiel, relève El Debate.

À lire : Le Maroc, prochain géant mondial de la production de batteries électriques ?

Les constructeurs européens ayant des usines au Maroc, sont satisfaits de leur production. Carlos Tavares, PDG de Stellantis, a annoncé cette année une augmentation de sa production de véhicules et de moteurs dans l’usine de Kénitra. De son côté, Renault dispose de deux usines, à Tanger et Casablanca, où il produit ses modèles Dacia (Logan, Sandero, Lodgy, Dokker…)

L’automobile est le principal secteur d’exportation du Maroc, devant le secteur agricole. Le roi Mohammed VI met en œuvre un plan ambitieux de développement des infrastructures (routes, autoroutes, trains, ports, aéroports), ce qui devrait permettre aux usines en activité dans le royaume d’augmenter leur production.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile - Chine - Renault

Aller plus loin

Batteries : Le Maroc au cœur de la stratégie chinoise pour l’Europe

La Chine construit une chaîne d’approvisionnement stratégique en batteries au Maroc, afin d’aider l’Europe qui éprouve des difficultés à développer sa propre industrie.

Le Maroc, prochain géant mondial de la production de batteries électriques ?

Le Maroc met tout en œuvre pour devenir l’un des producteurs mondiaux de batteries pour véhicules électriques. Dans cette optique, il noue des partenariats avec de grands...

Tanger Med : deux géants chinois pour l’industrie automobile

Des géants chinois de l’industrie de batteries automobiles vont mettre en œuvre deux projets industriels d’envergure à la Cité Mohammed VI Tanger Tech. Des accords ont été...

Maroc : une usine de cathodes pour batteries électriques pour 3 milliards de dirhams

Le Maroc a franchi une étape importante dans son développement de la filière automobile électrique avec la signature d’une convention d’investissement pour la construction d’une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Neo Motors, la nouvelle voiture 100% marocaine, est en vente

C’est désormais effectif. Neo Motors, le premier constructeur automobile à capital marocain, a donné le coup d’envoi de la commercialisation de ses premiers véhicules « made in Morocco ».

La première voiture 100 % marocaine présentée au public

Le roi Mohammed VI a présidé lundi au Palais royal de Rabat la cérémonie de présentation du premier véhicule d’un constructeur automobile marocain, ainsi que le prototype d’un véhicule à hydrogène développé par un Marocain résidant à l’étranger.

Maroc : hausse des exportations automobiles à fin février 2023

Les exportations automobiles du Maroc ont atteint 21,6 milliards de dirhams (1,9 milliard d’euros) à fin février, soit une hausse de près de 50 % (40,5 %) par rapport à la même période de 2022.

Une usine géante de batterie bientôt au Maroc ?

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, envisage de créer deux usines destinées à la production de batteries rechargeables au lithium au Maroc.

La voiture 100% marocaine verra le jour en 2023

Le Maroc prévoit de fabriquer localement des voitures de marque marocaine. Le projet va démarrer à court terme et nécessitera un investissement 100% marocain.

La Ferrari 250 GT Coupé du roi Mohammed V est à vendre

Dans quelques semaines, une Ferrari 250 GT Coupé Spéciale de 1956, ancienne possession du Roi Mohammed V, trouvera un nouveau propriétaire lors d’une vente aux enchères organisée par RM Sotheby’s.

La production de voitures électriques «  assèche  » le Maroc

La production des métaux nécessaires à la fabrication des batteries ou moteurs des voitures électriques exige beaucoup d’eau. Une ressource qui se raréfie de jour en jour dans des pays comme le Maroc, déjà frappé par une sécheresse sévère.

Bonne nouvelle pour les automobilistes marocains

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de faire une fleur aux automobilistes marocains en ce qui concerne la Taxe Spéciale Annuelle sur les Véhicules (TSAV).

Le Maroc veut produire un million de voitures par an

Un million de voitures produites par an au Maroc. C’est l’objectif du ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, d’ici 2030.

Maroc : Une année record pour l’industrie automobile

L’année 2023 a été exceptionnelle pour l’industrie automobile au Maroc, affichant une hausse des ventes de 30,5 % et atteignant 116,38 milliards de dirhams à fin octobre.