Véhicules électriques : le Maroc signe un accord avec le Brésil

4 août 2021 - 08h20 - Economie - Ecrit par : A.P

Le Maroc vient de signer un accord de transfert de technologie avec le Brésil dans le domaine de la mobilité électrique. Le Green Energy Park (GEP), un centre de recherche et de formation en énergie solaire basée à Benguerir et l’INESC P&D Brasil, un réseau scientifique et technologique, ont scellé ce nouveau partenariat.

Cette collaboration est le fruit d’un partenariat entre le Groupe OCP et l’Institut de Recherche en Énergie Solaire et Énergies Nouvelles (l’Iresen), rapporte la Chambre de commerce arabo-brésilienne.

Pour le président d’Inesc P&D Brésil, Vladimiro Miranda, cité par ANBA, l’agence de presse de la Chambre de commerce, il ne s’agit pas du premier partenariat entre l’institution brésilienne et le Maroc.

« Le défi maintenant est d’accompagner le Maroc dans la fabrication des chargeurs rapides pour les véhicules électriques à l’échelle industrielle », a-t-il indiqué, ajoutant que le protocole d’accord est prévu pour durer neuf mois au cours desquels des chercheurs marocains et brésiliens vont partager leurs expériences dans le domaine.

À lire : Maroc : le marché des voitures électriques peine à décoller

L’objectif de cette coopération est qu’avec une structure répartie dans tout le pays et prête à charger des voitures, les marques et les Marocains se sentiront plus en confiance pour investir » dans les véhicules électriques, a-t-il détaillé.

Sujets associés : Automobile - Energie - Brésil - Recherche

Aller plus loin

Le chef de la diplomatie brésilienne au Maroc en 2022

Le ministre brésilien des affaires étrangères, Carlos Alberto Franco França, a annoncé qu’il se rendra durant le premier semestre de 2022 au Maroc afin de renforcer les liens de...

Le Marocain Rachid Yazami, pour la recharge rapide et efficace des véhicules électriques

Dans le cadre du «  French Lab Singapore  », le chercheur et entrepreneur marocain Rachid Yazami propose de régler le problème de la charge lente que rencontrent souvent les...

Kostal délaisse Barcelone pour le Maroc

Le fabricant de composants pour véhicules électriques, Kostal, prévoit de poursuivre le transfert de production de son usine située dans la province de Barcelone vers l’usine du...

Le Maroc, future plaque tournante de la fabrication de véhicules électriques

Le Maroc va devenir une plaque tournante de la fabrication de véhicules électriques qui s’engage dans une révolution des transports durables. C’est ce qu’affirme une nouvelle...

Ces articles devraient vous intéresser :

17% des voitures Renault vendues dans le monde ont été produites au Maroc

Renault Group Maroc franchit en avance ses objectifs d’intégration locale et de sourcing local, dépassant ainsi les engagements de l’écosystème Renault. En effet, avec un taux d’intégration locale, hors mécanique, atteignant 65,2 % en 2022 pour un...

Les SUV et les voitures sportives, stars du marché automobile marocain

Le marché automobile marocain du neuf a enregistré une légère progression en 2023. C’est ce qui ressort du bilan annuel présenté par l’Association des Importateurs de Véhicules au Maroc (AIVAM) lors d’une conférence de presse.

Au Maroc, les voitures de luxe ne connaissent pas la crise

Les ventes de voitures neuves de luxe au Maroc ont enregistré une hausse de 15 % l’année dernière, malgré l’impact du marché par une baisse de la demande due à l’inflation, à l’augmentation des coûts de financement et à la hausse des prix de...

Le Maroc dans le top 10 des marchés mondiaux de Renault

Le Maroc est désormais le dixième marché mondial de Renault et le premier de toute la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes de ventes, avec 44 497 véhicules vendus au cours des neuf premiers mois de l’année 2023.

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.

Norme « Euro 6 » : le patronat marocain demande un moratoire à l’Europe

Dans une demande formulée depuis juillet, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) demande du temps avant la mise en application de la norme antipollution dénommée « Euro 6 » déjà en vigueur en Europe et qui sera appliquée à partir de...

Maroc : voici les voitures les plus vendues

Les ventes de voitures neuves au Maroc ont atteint 12 084 unités au mois de janvier, marquant une hausse de 6,63 % par rapport à janvier de l’année précédente, selon l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Shell fournira du Gaz Naturel Liquéfié (GNL) au Maroc via le Gazoduc Maghreb-Europe

Un contrat prévoyant l’approvisionnement de 0,5 milliard de mètres cubes de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) par an vient d’être signé entre Shell International Trading Middle East Limited FZE et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

Neo Motors, la nouvelle voiture 100% marocaine, est en vente

C’est désormais effectif. Neo Motors, le premier constructeur automobile à capital marocain, a donné le coup d’envoi de la commercialisation de ses premiers véhicules « made in Morocco ».