Des villes marocaines commencent à rationner l’eau

31 juillet 2022 - 12h20 - Economie - Ecrit par : A.T

À compter du 1ᵉʳ août, une réduction du débit d’eau potable aura lieu chaque jour dans la province de Berrechid. Cette baisse interviendra tous les jours de 22 h à 7 h du lendemain. Une mesure prise pour garantir l’approvisionnement en eau potable aux habitants.

La Direction régionale de l’Office National de l’Électricité et de l’Eau potable (ONEE) de Khouribga, a annoncé dans un communiqué son recours forcé à la réduction du débit de l’eau potable à partir du lundi 1ᵉʳ août, pour pallier aux effets du stress hydrique que subissent plusieurs régions du royaume.

A lire : Le Maroc envisage de rationner l’eau

« En raison de la vague de chaleur que connaît notre pays durant la période estivale, la demande en eau potable connaît une hausse importante compte tenu de la situation actuelle, qui se caractérise par une forte baisse des ressources en eau due au manque de précipitations et à la succession d’années de sécheresse au Maroc ces dernières années » a-t-il expliqué.

Et d’ajouter que cette situation a entrainé une baisse du niveau des barrages et du niveau des nappes phréatiques, ce qui nécessite une mobilisation collective afin de rationaliser l’utilisation de l’eau potable.

Sujets associés : Berrechid - Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) - Sécheresse au Maroc

Aller plus loin

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Les hammans marocains incités à consommer moins d’eau

À l’initiative de l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia, une campagne de sensibilisation a été lancée, mardi 14 janvier, pour la rationalisation de l’eau...

Sécheresse au Maroc : interdiction de nettoyage des places publiques à l’eau

Pour faire face à la problématique de détresse hydrique qui menace le Maroc, le gouvernement a demandé aux autorités locales de prendre des mesures urgentes, pour garantir une...

Maroc : on commence à voler ... de l’eau

Les autorités de la commune de Ben Maachou Oulad Abbou dans la province de Berrechid ont procédé à la saisie de dizaines de pompes et de moteurs utilisés par des agriculteurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Voitures électriques au Maroc : 2 500 nouvelles bornes à horizon 2026

Le Maroc s’active pour devenir un marché de vente attractif pour les véhicules électriques. L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME) composée d’entreprises des secteurs de l’électricité et de l’automobile mettra...

Dessalement de l’eau : le Maroc lance la construction de trois stations cette année

Afin de faire face à la pénurie d’eau potable, le Maroc prévoit de construire, cette année, trois nouvelles stations de dessalement de l’eau. L’objectif est d’atteindre une production d’un milliard de mètres cubes d’ici à 2030.

Le GME alimente à nouveau les centrales de Tahaddart et Ain Béni Mathar

Après plusieurs mois de fermeture du GME, les centrales à cycles combinés de Tahaddart et Ain Béni Mathar ont été de nouveau connectées au réseau grâce au GNL (Gaz naturel liquéfié) importé du marché international.

La prochaine récolte d’olive au Maroc menacée

La prochaine récolte d’olives au Maroc est très menacée en raison de la grave sécheresse qui frappe le royaume.

Crise céréalière : les producteurs français pour combler les besoins du Maroc

La production céréalière est en forte baisse en raison de la sécheresse. Une opportunité vite saisie par les producteurs français qui disent être prêts à combler le déficit sur le marché marocain.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Maroc : vers une baisse de la production d’olive

Selon les prévisions de la Fédération Interprofessionnelle Marocaine de l’Olive, la production d’olives au titre de la prochaine campagne, devrait être en baisse, en raison des effets du changement climatique et de la sécheresse qui sévit cette année...

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

Maroc : voici les principales mesures prises pour éviter les pénuries d’eau

Pour faire face à la pénurie d’eau, le gouvernement a demandé aux autorités locales et régionales de prendre des mesures urgentes pour réduire le gaspillage de l’eau, voire de rationner sa consommation.

L’avocat : l’or vert qui assoiffe le Maroc

La culture de l’avocat nécessite une importante quantité d’eau. Au Maroc, des voix s’élèvent pour appeler à l’interdiction de cette culture, en cette période de sécheresse sévère et de stress hydrique.