Visas Schengen au Maroc : les « marchands » de rendez-vous dénoncés

22 avril 2024 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le président du groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) à la Chambre des représentants, Rachid Hammouni, a appelé à la mise en place de solutions techniques pour lutter contre le phénomène des intermédiaires de rendez-vous de visa Schengen.

Dans une question écrite au ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, et à laquelle Alayam 24 a eu accès, le parlementaire a indiqué que les intermédiaires de rendez-vous de visas Schengen, notamment pour la France et l’Espagne, créent d’importants préjudices aux Marocains souhaitant se rendre en Europe.

Pour mettre fin à ces manœuvres frauduleuses, Rachid Hammouni a demandé au ministre Bourita, en coordination avec les ambassades et consulats du royaume à l’étranger, de prendre des mesures pour traiter les failles techniques et électroniques dont profitent ces intermédiaires pour opérer en toute illégalité.

À lire : Le business lucratif des rendez-vous « visa Schengen » au Maroc

Le député du PPS demande en l’occurrence de mandater les entreprises en charge de la gestion de la plateforme afin qu’elles modifient les techniques et les méthodes d’attribution des rendez-vous pour empêcher les intermédiaires d’y avoir accès.

Ces intermédiaires proposent des « offres exclusives » sur certains réseaux sociaux et « ont techniquement la possibilité de monopoliser la majorité des rendez-vous de visa, alors que le citoyen ordinaire éprouve de réelles difficultés à obtenir un rendez-vous », a dénoncé Hammouni, ajoutant que ces fraudeurs « proposent leurs offres illégitimes à des prix exorbitants ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) - Nasser Bourita - Fraude - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération - Visa Schengen

Aller plus loin

Visas Schengen : les Marocains pris au piège

Les Marocains continuent de subir la loi des intermédiaires de rendez-vous de visa qui exigent des montants exorbitants pouvant atteindre 11 000 dirhams pour un seul rendez-vous.

Le business lucratif des rendez-vous « visa Schengen » au Maroc

Plusieurs Marocains d’Espagne sont bloqués au Maroc en raison de la difficulté d’avoir un rendez-vous dans les consulats espagnols pour obtenir un visa. Ils dénoncent...

Visas Schengen : Les Marocains vont payer plus cher

Les Marocains paieront plus cher les frais de visas Schengen dès le 11 juin prochain, date à laquelle devrait entrer en vigueur une mesure visant à augmenter de 12 % ces frais...

Maroc : des visas Schengen vendus à 15 000 euros ?

Le ministère des Affaires étrangères espagnol a lancé une enquête sur les allégations de vente de visas Schengen à des citoyens marocains au consulat d’Espagne à Nador. De...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc et le Cambodge veulent organiser un forum d’affaires

En marge de la visite de Prak Sokhonn, vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale du royaume du Cambodge au Maroc, il a été décidé de l’organisation d’un forum d’affaires.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Lenteur d’Internet au Maroc : les critiques d’un député

Le député Ahmed Abbadi du groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) à la Chambre des représentants a dénoncé le faible débit de la connexion Internet dans plusieurs villes et régions du Maroc, imputant la responsabilité de cette...

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Maroc : comment des consultants échappent à l’impôt

Au Maroc, des ingénieurs et autres consultants en informatique ont trouvé la formule pour échapper au fisc. Ils proposent de manière informelle leurs services aux grandes entreprises qui les paient via des intermédiaires.

Immobilier au Maroc : l’Etat veut vous obliger à payer les taxes

L’administration des impôts a mis en place une nouvelle mesure pour lutter contre la fraude fiscale dans l’immobilier.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Le Maroc nomme 4 nouveaux consuls en France

Un important mouvement de personnel diplomatique a été initié par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, dont plusieurs en France.

Un nouveau service pour les MRE

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération africaine simplifie une fois de plus la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE) en mettant en place une nouvelle procédure pour la délivrance des « Prestations consulaires de proximité »...