Recherche

Non, la France n’interdit pas l’abattage halal de la volaille

© Copyright : DR

28 mars 2021 - 09h40 - Société - Par: Bladi.net

Grincement de dents et émoi au sein de la communauté musulmane en France. Voilà ce qu’a suscité cette information portant sur l’interdiction de l’abattage halal des volailles en France. Dans un communiqué, le Ministère français de l’Agriculture et de l’Alimentation a démenti l’information et évoque une fake news.

Les Grandes Mosquées de Paris, d’Evry et de Lyon, avaient fait part de leur étonnement suite à la diffusion d’une information selon laquelle l’abattage rituel de la volaille était désormais interdit. Une information qui a suscité de nombreuses réactions surtout au sein de la communauté musulmane. Mais en réalité, c’était une fake news. Le Ministère français de l’Agriculture et de l’Alimentation a démenti l’information et affirme que l’abattage halal des volailles n’a jamais été interdit en France.

Selon le communiqué, «  afin de respecter le principe de liberté de manifestation de sa religion, notamment l’accomplissement des rites religieux, édicté par la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne, le règlement européen sur la protection des animaux au moment de leur mise à mort en date du 24 septembre 2009, laisse la possibilité aux États membres de déroger à l’obligation d’étourdissement préalable des animaux en cas d’abattage rituel  », indique le ministère. Ainsi, «  la France autorise cette dérogation et sa position est inchangée  ».

«  Avec cette réglementation et ce système dérogatoire, la France garantit donc aux organismes certificateurs la possibilité de répondre aux exigences cultuelles  », précise le communiqué avant de souligner que «  l’instruction technique de la Direction Générale de l’Alimentation de novembre 2020 est venue préciser les modalités de contrôles applicables à tous les types d’abattage de volailles (conventionnel et rituel) et à toutes les méthodes d’étourdissement, sans modifier les principes réglementaires, qui n’ont pas changé  ».

«  Cette instruction technique n’a donc aucunement remis en cause la possibilité de pratiquer l’abattage rituel pour les structures qui se conformaient aux règles déjà existantes  » fait par le ministère, selon lequel «  les opérateurs de l’abattage qui souhaitent déroger aux obligations d’étourdissement préalable des animaux doivent demander au Préfet compétent une autorisation pour mettre en œuvre les dérogations, comme cela se passe depuis plusieurs années  ».

Mots clés: France , Alimentation , Halal

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact