France : la famille de Wissam El Yamni porte plainte contre le médecin légiste

18 janvier 2021 - 08h00 - France - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La famille du franco-marocain Wissam El Yamni, mort le 9 janvier 2012 après une interpellation policière violente à Clermont-Ferrand, a décidé de porter plainte contre le médecin légiste mandaté par la justice. Elle remet en cause l’expertise judiciaire.

Wissam El Yamni, chauffeur routier de 30 ans, avait été interpellé le 31 décembre 2011 dans le quartier de la Gauthière à Clermont-Ferrand. Il venait de caillasser une voiture de police. Son interpellation était d’une rare violence. Il tombe dans le coma après son passage au commissariat et décède le 9 janvier 2012 à l’hôpital.

9 ans après, la famille El Yamni veut connaître les causes réelles de sa mort. Le dernier rapport de 2019 révèle que la mort a pu être causée par « l’intervention d’un tiers ». La famille estime que ce rapport contredit les hypothèses émises par un collège d’expert mandaté par la justice en 2013. Selon ces hypothèses, le décès serait lié à l’absorption de cocaïne.

Lors d’une récente conférence de presse, Farid, frère de la victime, et un des avocats de la famille, Henri Braun, ont annoncé qu’ils vont déposer plainte contre le médecin légiste, rapporte Bondy Blog. « Nous engageons une plainte pénale contre le médecin légiste Michel Sapanet », a dit l’avocat de la famille. « Nous saisirons aussi l’Ordre des Médecins pour faire le bilan et comprendre pourquoi il y a autant de retard dans ce dossier », a-t-il ajouté.

À ce jour, certains témoins n’ont pas été entendus, rappelle Farid. « À partir du moment où ceux qui nous empêchent de faire la vérité, refusent de reconnaître leur responsabilité, notre stratégie aujourd’hui, c’est d’attaquer ces personnes », clame le frère de la victime. Selon la famille et leur avocat, les pièces du dossier n’ont pas été correctement exploités. Il s’agit des photos de Wissam qui sont, selon Farid, « anti-datées », des vidéos qui n’ont pas été exploitées, des auditions de témoins « orientées et des rapports d’experts affirmatifs plutôt que démonstratif ».

« Sur le plan humain, de la science, de la légalité, de la légitimité, à tous les niveaux, c’est une énorme injustice. La justice a été bloquée », déclarait en 2017 la cour d’appel Riom en charge du bon déroulement de l’enquête. Sans aucune décision de justice depuis 9 ans, la famille de Wissam semble déterminée à aller jusqu’au bout. « Nous voulons repartir sur de bonnes bases pour arriver à ce qui est enfin un procès », a affirmé M. Braun. « Maintenant on change de posture. On ne veut pas d’une justice basée sur des mensonges mais sur la vérité », a laissé entendre Farid.

Sujets associés : France - Droits et Justice - Clermont Ferrand - Plainte

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Deux marocains condamnés pour détention d’armes à feu à Clermont-Ferrand

Interpellés dans un hôtel de Clermont-Ferrand, quatre jeunes âgées de 19 à 24 ans dont deux Marocains ont écopé, jeudi dernier, de différentes peines pour détention d’armes en février...

Nous vous recommandons

France

Une traversée Tanger Med-Marseille a failli virer au drame (photos)

Parti de Tanger Med pour Marseille, un ferry a failli faire naufrage à cause des conditions météorologiques défavorables. Une centaine de Français, citoyens européens et MRE se trouvaient à bord du...

Trafic de drogue depuis le Maroc : plusieurs suspects mis en examen à Nîmes

Les policiers de la PJ de Nîmes ont démantelé un réseau de trafic de stupéfiants acheminant de la drogue depuis le Maroc à Bagnols-sur-Cᵉze. En tout, 12 hommes ont été interpellés et mis en examen.

Election présidentielle en France : les attentes des français du Maroc

Alors que les candidats à l’élection présidentielle française comptent sur les voix des Français de l’étranger, notamment au Maroc, ces derniers se plaignent de cette attitude qui consistent à penser à eux que pendant les élections, a déclaré M’jid El Guerrab,...

France : un Marocain meurt poignardé en pleine rue

Une altercation est à l’origine de la mort d’un Marocain résidant en France. Celui-ci a reçu plusieurs coups de couteau en pleine rue à Châlons-en-Champagne.

« On ne peut pas condamner un peuple pour un illuminé »

Stella, la fille de Christiane F., la retraitée française de 79 ans, tuée sur un marché de la ville de Tiznit près d’Agadir le 15 janvier dernier, exprime sa gratitude au gouvernement marocain, qui « a tout fait pour venir en aide » à sa...

Droits et Justice

De nouveaux éléments accablants contre l’ex-maire de Marrakech et son adjoint

Lors de l’audience du 8 décembre dernier, de nouveaux éléments ont accablé l’ex-maire de Marrakech, Larbi Belcaid et son adjoint Younes Benslimane, tous deux poursuivis pour dilapidation de deniers publics et signature de contrats de gré à gré dans le...

La préfecture de police de Paris condamnée pour avoir interdit une manifestation des Hijabeuses

Le tribunal administratif de Paris n’a pas approuvé la décision de la préfecture de police, interdisant la manifestation organisée par les Hijabeuses pour soutenir le droit des femmes à participer à des compétitions sportives avec le...

Drame de Tanger : la justice auditionne les rescapés

Les rescapés de l’inondation survenue lundi 8 février dans un atelier de textile clandestin à Tanger et qui a fait 28 morts, ont été auditionnés dans le cadre de l’enquête judiciaire ouverte en vue de déterminer les circonstances exactes de ce...

Canada : une plainte déposée contre un professeur islamophobe

Une plainte a été déposée par des étudiants de la faculté de médecine du premier cycle de l’université MUN contre leur professeur médecin. Il lui est reproché la mention du mot islamophobe dans sa biographie sur son compte...

Maroc : la « réalité amère » des mères célibataires

L’association Insaf poursuit son combat contre la marginalisation et la discrimination des mères célibataires, appelant le législateur à une réforme profonde de la loi.

Clermont Ferrand

Ryanair lance la ligne Clermont-Ferrand/Fès (19,99 €)

La low cost irlandaise Ryanair a lancé une nouvelle liaison aérienne au départ de l’aéroport de Clermont-Ferrand Auvergne vers Fès (Maroc).

Aïman Maurer signe son premier contrat professionnel

L’attaquant marocain Aïman Maurer vient de signer son premier contrat professionnel avec Clermont Foot 63, son club formateur. Il est lié avec le club jusqu’en 2025, selon les termes du document.

Un important trafic de cannabis entre le Maroc et la France démantelé

Les gendarmes de la section de recherches de Clermont-Ferrand et de Grenoble ont démantelé un trafic international de stupéfiants entre le Maroc et la France, via Clermont-Ferrand, point de chute des...

Abdennabi Zaher, parcours d’«  un serviteur loyal de la République  »

Abdennabi Zaher, 63 ans, part en retraite le 1ᵉʳ septembre 2021, après 35 ans d’expérience professionnelle dans l’enseignement en France et au Maroc. Parcours d’«  un serviteur loyal de la République ...

Deux marocains condamnés pour détention d’armes à feu à Clermont-Ferrand

Interpellés dans un hôtel de Clermont-Ferrand, quatre jeunes âgées de 19 à 24 ans dont deux Marocains ont écopé, jeudi dernier, de différentes peines pour détention d’armes en février 2020.

Plainte

Maroc : le ministère de la Santé veut faire taire une blogueuse

Le ministère de la Santé demande l’ouverture d’une enquête sur des « accusations diffamatoires formulées par une blogueuse ». La plainte a été déposée le mercredi 9 septembre.

France : la famille de Wissam El Yamni porte plainte contre le médecin légiste

La famille du franco-marocain Wissam El Yamni, mort le 9 janvier 2012 après une interpellation policière violente à Clermont-Ferrand, a décidé de porter plainte contre le médecin légiste mandaté par la justice. Elle remet en cause l’expertise...

La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) déboute Ali Aarrass

Le Belgo-marocain Ali Aarrass, détenu pendant 12 ans au Maroc pour appartenance à un groupe terroriste, a déposé une requête en 2018 devant la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH), dans laquelle il estime n’avoir pas eu droit à l’assistance...

Des joueurs du Mouloudia d’Oujda saisissent la FRMF pour salaires impayés

Les difficultés n’en finissent pas pour le Mouloudia d’Oujda (MCO). Plusieurs joueurs viennent de saisir la Fédération royale marocaine de football (FRMF) afin qu’elle les aide à obtenir du club le payement des salaires de ces derniers...

Meknès : un magistrat en prison pour corruption

Le procureur général du Roi près la cour d’appel de Meknès a ordonné l’interpellation d’un magistrat poursuivi pour corruption.