Abdellah Taïa, écrivain marocain homosexuel, sur 2M

7 octobre 2012 - 11h00 - Culture - Ecrit par : J.L

Pour la première fois dans l’histoire du Maroc, une chaîne de télévision publique, en l’occurrence 2M, a consacré une émission à un auteur marocain qui revendique son homosexualité comme un élément identitaire. L’écrivain Abdellah Taïa, était l’invité mercredi de l’émission Diasporama.

Dans l’émission dédiée aux Marocains qui brillent à l’étranger, Abdellah Taïa raconte sa vie au Maroc, à Salé plus précisément où il lui était difficile de s’intégrer en raison de son homosexualité. Il la compare à sa vie à Paris, où il dit avoir tissé des relations humaines, lesquelles font qu’il s’y sent chez lui.

Taïa parle également de sa relation avec sa mère et sa famille, dans l’épisode très critiqué par les téléspectateurs marocains, qui soupçonnent 2M de faire l’apologie de l’homosexualité et d’autres sujets considérés comme tabous au Maroc.

Hicham Nazzal, animateur télé franco-marocain ayant lui aussi fait son coming out il y a quelques mois, mais moins manifeste sur son homosexualité qu’Abdellah Taïa, était lui aussi invité à Diasporama cet été.

Abdellah Taïa dans Diasporama

Hicham Nazzal dans Diasporama

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Abdellah Taïa - Télévision - Hicham Nazzal - Livres - 2M - Immigration - Homosexualité Maroc - Sexualité

Ces articles devraient vous intéresser :

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

« Deux hommes ou deux femmes ne peuvent pas décider de passer leur vie ensemble au Maroc »

Dans son film Le bleu du caftan, la cinéaste marocaine Maryam Touzani aborde plusieurs sujets notamment l’homosexualité au Maroc, où les homosexuels vivent souvent cachés, dans la peur d’être découverts, et parfois dans la honte.

Ramadan 2023 : voici le programme de 2M

Dans le cadre des préparatifs du ramadan 2023, la deuxième chaîne de télévision nationale, 2M, a dévoilé le programme qu’elle propose aux téléspectateurs.

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.

Taxe musique et télévision : Les restaurateurs et cafetiers marocains se révoltent

En plein bras de fer avec le Bureau marocain du droit d’auteur (BMDA), les propriétaires de cafés et restaurants au Maroc ont décidé de porter l’affaire devant la justice. Ils réfutent les demandes de redevance émises par le BMDA, affirmant qu’elles ne...

Evincée, Salima Belabbas retrouve sa place sur RTL

Écartée de la présentation du JT de 19h sur RTL en janvier, Salima Belabbas revient en force en tant qu’animatrice de deux émissions phares de la chaîne privée.

Nicole Kidman dans l’adaptation du livre « Chanson douce » de Leïla Slimani

Un thriller basé sur le roman de l’écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani, intitulé La nounou parfaite (chanson douce, titre original) devrait être produit par l’actrice et réalisatrice australo-américaine Nicole Kidman. HBO développera La nounou...

Des milliers de Marocains privés d’IPTV

Des milliers de Marocains amateurs de films, de séries et de télévision par Internet (IPTV) ont été récemment touchés par une action des forces de l’ordre européennes. Europol et le Service néerlandais d’informations et d’enquêtes fiscales (FIOD) ont...

Maroc : les sites pour adultes cartonnent pendant le ramadan

Les Marocains sont friands des sites pour adultes pendant ce mois de ramadan. À quel moment visitent-ils ces sites ?