Recherche

Agadir : coup de grâce pour les restaurants

© Copyright : DR

24 décembre 2020 - 19h20 - Economie - Par: J.K

Les restaurateurs d’Agadir qui fondaient tous leurs espoirs sur les fêtes de fin d’année pour renflouer un peu leurs caisses vides, ne savent plus à quel saint se vouer. Les mesures de restriction décidées par le gouvernement sont venues leur donner le coup de grâce.

Les professionnels du tourisme d’Agadir, notamment, les restaurateurs, sont sous le choc. En cette conjoncture très difficile pour le secteur, le renforcement des mesures de restriction annoncé le 21 décembre par le gouvernement, est venu plomber tous leurs espoirs, fait savoir Les Inspirations Eco, précisant que ce sont essentiellement les restaurants indépendants qui sont touchés par cette nouvelle mesure de fermeture totale pour une durée de 21 jours. Les professionnels situés à l’intérieur des hôtels eux, sont autorisés à servir les clients résidant au sein de l’établissement avant 20h.

« Cette décision sera fatale pour le secteur qui a déjà de graves difficultés à se remettre depuis cette crise, avec l’absence des touristes étrangers, mais aussi des nationaux », se désole Karim Zahir, président de l’Association régionale des restaurateurs à vocation touristique à Agadir. Et bien des opérateurs, à sa suite, de s’indigner : « Pourquoi les établissements touristiques, cafés, snacks ont-ils été exclus de cette décision, sachant que les mêmes craintes sanitaires couvrent l’ensemble des segments, alors qu’on pourrait tous fermer à la même heure, en respectant les mesures de prévention ».

Aussi, souligne le média, l’Association régionale des restaurateurs à vocation touristique à Agadir sollicite-t-elle l’intervention de la Fédération nationale des restaurateurs, en même temps que ses membres appellent de tous leurs vœux, l’activation des autres mesures inscrites dans le cadre du contrat-programme relatif au tourisme, mais également à une amnistie fiscale en faveur des entreprises touristiques sur le plan des taxes locales pour sauver les structures touristiques.

Pour Najia Ounassar, présidente de l’Association de l’industrie hôtelière d’Agadir, « le seul espoir est de dépasser cette crise sanitaire grâce à l’opération de vaccination, avec une reprise au printemps prochain, soit vers mars ou avril ».

Mots clés: Agadir , Restauration , Amnistie fiscale

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact