Agen : poignardée par son ex-compagnon, une Marocaine dans un état critique

17 janvier 2023 - 20h40 - France - Ecrit par : S.A

Un Marocain a été mis en examen puis écroué à la maison d’arrêt d’Agen pour avoir tenté d’assassiner son ancienne concubine, également de nationalité marocaine, dont « l’état reste à haut risque de complications. » Lors de ses auditions, il a fait une déclaration pour le moins surprenante.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche, au centre-ville d’Agen. Hicham B.H, ex-chauffeur de bus chez Keolis d’origine marocaine, aperçoit son ancienne concubine, une femme de 41 ans, devant un bar de l’avenue du Général-de-Gaulle, rapporte Sud Ouest. Sous l’emprise d’alcool, il rejoint sa voiture, s’empare d’un couteau dont la lame fait 20 centimètres.

À lire : Espagne : émoi après le décès d’une Marocaine poignardée à mort par son ex-mari

« La scène est d’une extrême violence. On le voit aller vers elle, après l’avoir attendue. Il commence par la saisir par les cheveux et en la ramenant au sol, il commence à lui porter des coups de couteau (a minima six lésions). Elle ne doit son salut qu’au courageux jeune homme qui est intervenu », relate lundi en conférence de presse co-animée avec Olivier Naboulet, Anthony Lafarge, commandant de la Brigade de sûreté urbaine (BSU), en charge de l’enquête, qui a visionné les images de vidéosurveillance saisies pour l’enquête.

À lire : Un ancien athlète marocain condamné pour « menace de mort réitérée »

À sa prise de parole, le magistrat a donné les nouvelles de la victime, une ouvrière agricole qui s’est séparée de l’agresseur depuis au moins six mois. « Immédiatement transférée vers le centre hospitalier de Pellegrin à Bordeaux, elle a subi trois opérations chirurgicales : cardiaque, abdominale et orthopédique puisqu’elle a aussi été touchée à l’épaule. À l’heure où je vous parle, son état reste à haut risque de complications, avec une évolution positive, même s’il convient de rester prudent. Elle se trouve toujours en service de réanimation. »

À lire : Hauts-de-Seine : un Marocain condamné pour menaces de mort envers son ex-compagne

L’agresseur n’est pas à son premier forfait. La victime avait déjà porté plainte contre lui pour violences conjugales. En 2015, il avait écopé de quatre mois de prison avec sursis pour violences conjugales, à l’encontre d’une autre victime. Après son arrestation puis son placement en garde à vue, il a été mis en examen pour tentative d’assassinat, avant d’être écroué à la maison d’arrêt d’Agen. Lors de ses auditions, Hicham a assuré « qu’il avait tellement bu qu’il ne se souvenait pas de ce qu’il s’était passé. Il nous dit aussi qu’il n’avait pas l’intention de lui faire du mal », a révélé le procureur de la République d’Agen.

Sujets associés : France - Homicide - Prison - MRE

Aller plus loin

Benslimane : échec d’une tentative d’assassinat d’un président de commune

Un ancien président de commune à Benslimane, aidé par son fils, aurait échoué dans sa tentative d’assassiner son successeur. Ce dernier a déposé une plainte auprès du procureur...

Tentative de meurtre entre frères : un homme d’origine marocaine arrêté à Saragosse

La Garde civile a arrêté à Tauste (Saragosse) un homme d’origine marocaine de 24 ans, accusé d’avoir poignardé et abandonné son frère au domicile familial après une vive dispute.

Un mineur marocain dans un état critique à Sebta

Un mineur marocain de 17 ans a été transféré d’urgence à l’hôpital universitaire de Sebta, après avoir reçu une balle lors d’une fusillade enregistrée dans le quartier El...

Sorti du coma : l’histoire mystérieuse du jeune Marocain agressé en Espagne

Un jeune Marocain de 20 ans a passé 18 jours dans le coma aux soins intensifs de l’hôpital Son Espases de Palma (Majorque), où il a été admis après avoir été victime d’une...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’économie marocaine dopée par les MRE

Le dernier rapport de la Banque mondiale sur les migrations et le développement indique que 20 % des transferts d’argent de la région MENA proviennent des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Bank Of Africa dévoile ses nouvelles offres MRE

À l’occasion de l’opération Marhaba, Bank Of Africa a dévoilé mercredi son offre « de produits et services innovants », visant à se rapprocher davantage de ses clients MRE.

Retraités MRE : les conditions d’octroi de l’abattement de 90% (douane)

Depuis plusieurs années maintenant, la douane marocaine a mis en place un abattement de 90 % pour les MRE retraités souhaitant dédouaner leur véhicule au Maroc. Pour ce faire, plusieurs conditions sont requises comme expliqué dans le dernier guide...

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son mandat au sein du gouvernement belge.

Marhaba 2022 : important message aux MRE

Le port de Tanger Med a pris de nouvelles mesures afin de mieux faire face au flux du trafic durant les mois d’août et septembre.

Match Maroc-France : difficile pour les binationaux de faire un choix

La qualification du Maroc et de la France pour la demi-finale de la coupe du monde au Qatar est une joie pour les Franco-marocains. Certains parmi eux ont encore du mal à réaliser la surprenante ascension de l’équipe marocaine, véritable surprise de...

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Les transferts de fonds des MRE augmentent de 46,3 % à fin janvier 2023

Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une hausse significative de 46,3 % à fin janvier 2023, atteignant plus de 9,22 milliards de dirhams, selon les données publiées par l’Office des changes. Cette...

Tranferts records des Marocains du monde

Malgré une conjoncture économique difficile liée à la tension russo-ukrainienne, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient augmenter de 12,9% cette année pour dépasser les 105 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.