En crise avec le Maroc, l’Algérie installera-t-elle une bulle de déni d’accès dans le détroit de Gibraltar ?

22 février 2022 - 19h20 - Monde - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’Algérie pourrait installer une bulle de déni d’accès dans le détroit de Gibraltar, pour bloquer le Maroc en cas de conflit. C’est du moins ce qu’estime le général Philippe Moralès, le commandant de la défense aérienne et des opérations aériennes (CDAOA).

Dans leur rapport sur les « enjeux de défense en Méditerranée », les députés Philippe Michel-Kleisbauer (Modem) et Jean-Jacques Ferrara (Les Républicains) ont mis en avant les évolutions capacitaires des forces algériennes. « L’évolution projetée du tonnage de leur composante navale est de +120 % entre 2008 et 2030 », notent-ils. Il est attendu une hausse de +3,5 % pour la marine algérienne durant la même période. Selon ces élus français, la modernisation des capacités militaires algériennes se poursuit.

À lire : Pour des députés français, le risque d’un conflit entre le Maroc et l’Algérie est « limité »

Ils évoquent la constitution de « capacités offensives hauturières », concentrées en particulier à Mers el-Kébir, de « capacités de frappes dans la profondeur, y compris en Europe, avec six sous-marins Kilo dotés de missiles SS-N-30 Kalibr [dont la portée est limitée par rapport à celle des engins en service au sein de la marine russe, NDLR] et ses avions de chasse Su-30 MKA et Mig-25 PDA », de « capacités de tirs quasi-balistiques, avec le [missile] SS26 Iskander », et de « capacités de déni d’accès et d’interdiction de zone en Méditerranée occidentale, à travers un dispositif de défense anti-aérienne composé de S-300 et prochainement S-400 et des systèmes perfectionnés de radars [notamment de type Rezonans], de brouillage et de guerre électronique ».

Avec ces capacités, l’Algérie pourrait « constituer une véritable bulle de déni d’accès dans le détroit de Gibraltar et jusqu’au sud de l’Espagne, dans une logique de sanctuarisation de la Méditerranée occidentale », estime le général Philippe Moralès, le commandant de la défense aérienne et des opérations aériennes (CDAOA). En d’autres termes, si le voisin de l’Est réussit cette percée militaire, il pourrait bloquer la marine marocaine en cas de conflit.

À lire : Maroc : une nouvelle zone militaire pour contrer les velléités de l’Algérie

Les auteurs du rapport précisent par ailleurs que « l’Algérie n’a pas à ce stade de volonté de projection de puissance » et que son « réarmement massif obéirait par conséquent à des finalités principalement dissuasives : signal stratégique à l’égard du rival marocain, protection du territoire, dans un contexte de forte préoccupation sécuritaire à ses frontières [Mali et Libye], préservation du prestige de l’armée et illustration de l’influence de cette dernière sur le pouvoir politique ».

Sujets associés : Algérie - Défense - Armement

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le président algérien réitère son soutien au Polisario

À l’occasion du 46ᵉ anniversaire de la naissance de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  », le président de la République algérienne, Abdelmadjid Tebboune, a félicité...

Possible guerre entre le Maroc et l’Algérie : Ramtane Lamamra répond

Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères, réagit à un risque de guerre entre l’Algérie et le Maroc. Il assure que son pays ne fera pas le premier...

Un responsable algérien insulte le Maroc

Lors du segment de haut niveau du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, Lazhar Soualem, représentant permanent d’Algérie à Genève, a accusé le Maroc d’espionner ses alliés à l’aide...

Pour des députés français, le risque d’un conflit entre le Maroc et l’Algérie est « limité »

Des députés français estiment que le risque d’un conflit entre le Maroc et l’Algérie est « limité », selon un rapport qui vient d’être publié.

Nous vous recommandons

Algérie

Les États-Unis pressent le Maroc à se joindre aux sanctions contre la Russie

Les États-Unis exhortent le Maroc — qui a jusque-là adopté une position neutre sur la guerre en Ukraine-, Israël et l’Algérie à sanctionner, à leur tour, la Russie. Le sujet est au menu des discussions que Antony Blinken, secrétaire d’État américain aura avec...

Le Maghreb à l’heure des conflits

Les relations entre les pays du Maghreb sont loin d’être au beau fixe. Et pour cause, de nombreux sujets qui fâchent.

José Manuel Albares : « La bonne relation avec l’Algérie ne doit pas exclure le Maroc »

L’Espagne ne veut pas que ses bonnes relations avec le Maroc constituent un obstacle pour ses relations avec l’Algérie, a indiqué jeudi José Manuel Albares, le ministre espagnol des Affaires étrangères.

La JS Kabylie rend hommage à Rayan

Comme de nombreux clubs à travers le monde, la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK) a tenu à rendre hommage au petit Rayan, décédé samedi dernier après avoir passé cinq jours dans un puits sec dans le village d’Ighrane, près de...

Covid-19 : la gestion de l’épidémie approuvée par 86% des Marocains

Comment le Maroc a-t-il affronté la crise sanitaire, en comparaison aux pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord ? Le gouvernement a-t-il su mener sa «  guerre contre le Covid  » ? Où le Maroc a-t-il commis des erreurs ? Qu’a-t-il-fait de bien ? Douze mois...

Défense - Armement

Disparition en mer de deux stagiaires commandos de la Marine Royale

Lors d’un exercice en mer, le 20 janvier, des stagiaires commandos de la Marine Royale ont été emportés par de forts courants marins. L’incident a eu lieu au large de Ksar Sghir, a indiqué ce vendredi une source...

Le Maroc s’intéresse moins aux armes « made in France »

Le Maroc manifeste moins d’intérêt pour les armes « made in France ». Il reste tout de même le premier client de la France au Maghreb.

L’Armée algérienne engagée à contrer les attaques de ses « ennemis marocains »

L’Armée nationale populaire (ANP) s’est engagée à contrer toutes les attaques de ses « ennemis marocains et israéliens ». Un engagement pris devant le président algérien, Abdelmadjid Tebboune lors de sa visite au siège du ministère de la...

L’Espagne « agira avec fermeté » face aux menaces marocaines

Le gouvernement espagnol a assuré qu’« il agira avec fermeté » si l’intégrité territoriale de l’Espagne est violée par le Maroc qui a annoncé le déploiement de systèmes anti-aériens à Tanger et Nador, près de Ceuta et...

Armement : le Maroc, premier client de la France en Afrique, surclasse l’Algérie

Le Maroc est désormais le premier client de la France en Afrique en matière d’acquisition d’armes, détrônant ainsi l’Algérie. C’est ce qui ressort du rapport annuel sur les exportations d’armement en 2020 que le ministère français des Armées a adressé au...