L’Algérie veut acquérir le drone turc Aksungur pour contrer le Maroc

14 octobre 2022 - 07h11 - Monde - Ecrit par : A.P

L’Algérie aurait conclu l’achat de six drones turcs Aksungur avec la société Turkish Aerospace Industries (TAI), d’une portée, d’une vitesse et d’une capacité de charge utile qui seraient supérieures à celles du Bayraktar TB2 acheté par le Maroc.

L’Algérie devient ainsi le premier acheteur de ce drone MALE (Medium Altitude Long Endurance) qui a été mis en service pour la première fois en Turquie en 2021. L’Aksungur est un drone de grande capacité conçu pour des missions de surveillance, de renseignement ou d’attaque. Sa capacité de charge utile est bien supérieure à celle d’autres drones turcs comme le Bayraktar TB2 acheté par le Maroc.

L’achat de ce drone pourrait marquer le début d’une relation commerciale forte entre l’industrie turque et les forces algériennes qui ont jusque-là acheté leurs drones auprès de la Chine (CH-3A et CH-4B Rainbow) des Emirats Arabes Unis (Adcom Yabhon Flash 20 et United 40, rebaptisés El-Djazair-54 et 55).

À lire : Après le Maroc, l’Algérie veut acheter des drones turcs Bayraktar TB2

Avec l’acquisition de l’Aksungur, l’Algérie pourrait concurrencer les Wing Loong II chinois acquis par le Maroc. Le drone Aksungur mesure 11,6 mètres de long, 24 mètres de large, 3 mètres et un poids à vide de 1 800 kg. Il a une capacité de charge utile de 750 kg et peut aller à une vitesse de croisière de 250 km/h sur un rayon de 6 500 km. Avec une charge complète, il peut voler pendant une durée de 12 heures, selon les estimations du fabricant.

De son côté, le Maroc a acquis plusieurs drones israéliens comme le Heron, le WanderB et ThunderB. Il prévoit également d’acheter quatre Hermes 900 de fabrication israélienne. Les Forces armées royales marocaines devraient également acquérir le MQ-1A Predator et le MQ-9B SeaGuardian américains.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Défense - Armement - Turquie

Aller plus loin

Achat de drones turcs et israéliens : le Maroc prêt à contrer toute attaque algérienne

Depuis la normalisation de leurs relations, Israël et le Maroc multiplient les accords militaires et sécuritaires. Israël reste le principal fournisseur du Maroc en drones...

Le Maroc réceptionne de nouveaux drones turcs

Le Maroc a réceptionné six nouveaux drones turcs Bayraktar TB2, après une première commande de 13 drones en avril dernier.

Le Maroc veut encore acquérir des drones turcs Bayraktar TB2

Le Maroc vient de lancer une nouvelle commande de six drones turcs Bayraktar TB2, après une première commande de 13 drones en avril dernier.

Après le Maroc, l’Algérie veut acheter des drones turcs Bayraktar TB2

L’Algérie vient de commander des drones armés turcs Bayraktar TB2, acquis par le Maroc depuis l’année dernière. Les deux pays continuent leur course à l’armement.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Port d’armes : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le gouvernement fait du contrôle des armes à feu une priorité. Dans ce sens, il a adopté un projet de loi pour répondre aux défis actuels et aux mutations sociales et technologiques. Ce projet est déjà sur la table du Parlement.

Maroc : le chantier de maintenance des aéronefs militaires s’accélère

Le Maroc s’active pour la mise en place d’un écosystème d’industries dédiées à la maintenance d’avions militaires. Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération industrielle.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.