Algesiras : nouvelle route ferroviaire pour les camions marocains

25 avril 2022 - 19h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Dans un contexte de reprise du trafic maritime de passagers avec le Maroc, le port d’Algésiras cherche à finaliser la connectivité ferroviaire avec Aragon (nord-est de l’Espagne) en particulier pour assurer le trafic de camions (semi-remorques) entre Algésiras et Saragosse.

La ligne ferroviaire Algésiras-Aragon sera opérationnelle en 2024. Mais en attendant, le port d’Algésiras, qui a enregistré un record de plus de 1 000 trains de fret et 35 000 conteneurs ferroviaires en 2021, a déjà engagé des travaux pour améliorer la capacité de son infrastructure ferroviaire, fait savoir El Periodico de Aragon.

À lire : Tanger-Med pourrait récupérer le trafic de conteneurs du port d’Algésiras

Le port d’Algésiras a mené beaucoup d’efforts pour augmenter sa compétitivité et sa connectivité maritime. Actuellement, il relie directement 200 quais et 75 pays avec le meilleur temps de transit de la péninsule. Selon la Banque mondiale, ces performances ont fait de ce port le plus efficace d’Europe et dans la méditerranée. En 2021, le port d’Algésiras a dépassé les 100 millions de tonnes de marchandises pour la sixième année consécutive. Au premier trimestre 2022, son trafic total a augmenté de plus de 7 %.

À lire : Ligne Algésiras-Tanger : l’Espagne a perdu 200 millions d’euros en deux ans

La réouverture des frontières maritimes avec le Maroc en ce mois d’avril, qui a permis la reprise du trafic de passagers avec leurs véhicules, est également bénéfique pour le port d’Algésiras. Le trafic de camions et semi-remorques entre Algésiras et Tanger Med a doublé, passant de 165 195 en 2011 à 393 658 unités en 2021. De même, les conteneurs pleins à l’import et à l’export ont été multipliés par 2,5, passant de 168 000 unités en 2011 à 420 000 en 2021.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algésiras - Transport ferroviaire

Aller plus loin

Quand la SNCF a « lâché » la Californie pour le Maroc

La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) avait délaissé un projet en ligne à grande vitesse en Californie, au profit du Maroc, estimant que l’État est plus «...

Espagne : Prêt de 8,3 millions d’euros pour le réseau ferroviaire marocain

L’Espagne a accordé un prêt de 8,3 millions d’euros au Maroc qui sera attribué à l’installation d’un système télécommandé du réseau ferroviaire marocain.

La liaison Algésiras-Maroc par hélicoptère se précise

La compagnie aérienne Hélity finalise les procédures pour lancer la liaison aérienne par hélicoptère entre Cadix (Algésiras) et les villes marocaines de Tanger et Tétouan.

Ligne Algésiras-Tanger : l’Espagne a perdu 200 millions d’euros en deux ans

Au moins 200 millions d’euros ont été perdus par le port d’Algésiras durant les deux ans d’inactivité avec les ports de Tanger, ont reconnu les autorités portuaires de la ville.

Ces articles devraient vous intéresser :

Coup d’accélérateur pour le TGV Kénitra-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a lancé un appel d’offres pour la construction d’une voie ferrée à grande vitesse de 375 kilomètres reliant Kénitra à Marrakech.

Maroc : une centaine de nouveaux trains à acquérir

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé l’acquisition progressive de 100 nouveaux trains fabriqués localement, et ceci dans les 10 prochaines années.

Un nouveau pas vers la réalisation du TGV Kénitra-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) accélère la réalisation de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kénitra à Marrakech. Après les travaux de génie civil, ceux relatifs à l’installation du système de signalisation et de télécommunications...

Investissement massif dans le rail marocain

L’Office national des chemins de fer (ONCF) veut renforcer le rail national. Il vient de lancer un appel à concurrence pour acquérir de nouveaux et différents trains.

Maroc : Un pas de géant dans le projet de TGV Kenitra-Marrakech

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch vient de franchir un pas vers la réalisation de la ligne grande vitesse Kenitra-Marrakech. Prévu dans le plan Rail Maroc 2040, ce projet représente un enjeu stratégique dans la poursuite du développement du réseau de...

Le rail marocain au cœur d’une rivalité internationale

Les géants mondiaux du ferroviaire vont se livrer une rude concurrence pour le mégacontrat de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF). Celui-ci a lancé un appel à concurrence pour acquérir 168 nouveaux trains, dont 18 trains à grande vitesse.

Un enfant de 4 ans meurt à la gare de Rabat-Agdal : réaction (tardive) de l’ONCF

Plusieurs semaines après la mort d’Omar, garçonnet de 4 ans, à la gare Rabat Agdal, l’ONCF a finalement décidé de réagir.

Les travaux du TGV Kénitra-Marrakech lancés

L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de lancer un appel d’offres pour la réalisation des travaux de génie civil de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kenitra à Marrakech.

Les aéroports marocains reliés par train

L’aéroport international Ibn Battouta de Tanger sera bientôt relié au réseau ferroviaire, dans le cadre d’un projet qui inclut 15 aéroports internationaux.

L’astuce d’une entreprise française pour gagner l’appel d’offres de l’ONCF

Redoutant l’impact négatif du refroidissement des relations diplomatiques entre le Maroc et la France, une entreprise française charge sa filiale espagnole de se lancer dans la concurrence pour le mégacontrat de l’Office national des Chemins de Fer...