Recherche

La justice somme l’Etat belge de protéger Ali Aarass, emprisonné au Maroc

© Copyright : DR

7 février 2014 - 23h58 - Monde

Ali Aarass, citoyen belgo-marocain incarcéré au Maroc depuis 2012 pour terrorisme, vient de gagner une bataille contre l’État belge. Dans une décision rendue hier, le tribunal de première instance de Bruxelles appelle le ministère des Affaires étrangères à protéger le citoyen belge.

Ali Aarass, extradé au Maroc par l’Espagne, fait l’objet "d’abominables tortures" de la part des autorités marocaines, tortures confirmées par le rapporteur des Nations Unies contre la torture au ministère marocain de la Justice.

Le ministère belge devra donc assurer l’assistance consulaire au belgo-marocain, chose qu’il n’avait jamais réussi à obtenir de la part du département.

En avril 2008, Ali Aarass, aujourd’hui âgé de 51 ans, est interpellé à Melilla, au nord du Maroc. Même si la justice espagnole prononce un non-lieu à son encontre, il est extradé au Maroc fin 2010, alors même que le Haut Commissariat aux Droits de l’Homme de l’ONU suspend l’extradition.

Le Maroc reproche au belgo-marocain, ainsi qu’à Mohammed El Bay arrêté au même temps, leurs liens avec le réseau terroriste Belliraj. En octobre 2012, Ali Aarass a été condamné à 12 ans de prison par la Cour d’appel chargée des affaires terroriste de Salé. En première instance il avait écopé de 15 ans de prison.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact