Les grandes ambitions d’Alsa au Maroc

23 août 2019 - 15h20 - Economie - Ecrit par : I.L

La société Alsa city bus, qui vient de lancer lancé son nouveau service de transport par autobus à Rabat, prévoit d’utiliser 1.000 bus au Maroc. Elle compte employer 3.600 personnes et transporter 250 millions de voyageurs chaque année.

Avec une valeur totale d’un milliard de dirhams, la société Alsa city bus entend conquérir le marché marocain. Pour y arriver, elle compte mettre tout en œuvre pour séduire sa clientèle avec au départ 150 véhicules neufs de marque Mercedes et Scania. 200 véhicules supplémentaires sont attendus dans le parc, le 5 septembre 2019, lors de la rentrée scolaire.

Pour ses débuts, la société prévoit de reprendre l’ancien parc de bus qui desservait la capitale et ses environs. D’ici 4 ans, le parc pourra compter 430 véhicules avec des prévisions de 109 millions de passagers par an, au prix de 5 DH par voyage.

Pour le confort de sa clientèle, les nouveaux bus sont modernes, équipés de caméras et de wifi, et dotés de planchers bas pour permettre l’accès des personnes à mobilité réduite. Médias24 rappelle que l’investissement initial est de 65 millions d’euros environ et prend en compte un effectif total de 1.750 personnes.

Dans sa politique commerciale, l’agglomération de Rabat-Salé est la 5e ville conquise par l’Espagnol Alsa, après Tanger, Marrakech, Khouribga et Agadir. Selon le Directeur général d’Alsa Maroc, Alberto Pérez, il s’agit d’une reconnaissance, d’une success story. Pour l’agence espagnole de presse, EFE, l’entreprise devra également s’adapter à la culture locale où les services publics ne respectent pas toujours les clients et où les cas de non-paiement ou de vandalisme sont fréquents.

A cet effet, 4 caméras sont intégrés dans chaque véhicule sans compter une brigade comptant 400 contrôleurs disponibles pour contribuer à la sécurité et pour lutter contre les fraudes. Il est également annoncé des discussions en cours avec la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) pour créer une cellule dédiée au service de bus.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Emploi - Transports - Chiffre d’affaires - Transport en commun - Alsa - Logistique

Aller plus loin

Maroc : Alsa augmente son chiffre d’affaires au premier trimestre 2022

La société de transport espagnole Alsa a enregistré une croissance de 21 % de son chiffre d’affaires au Maroc au cours des trois premiers mois de l’année 2022.

L’Espagne vient recruter des chauffeurs de bus ... au Maroc

Faute de main-d’œuvre qualifiée en Espagne, Alsa veut recruter des chauffeurs au Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Spirit Aerosystems renforce ses effectifs marocains

Après une pause en 2021, les recrutements ont repris au Maroc chez l’Américain Spirit Aerosystems, leader mondial de la fabrication des aérostructures pour l’aviation civile et militaire. Déjà de dizaines de personnes recrutées.

Maroc : statut auto-entrepreneur ou fraude fiscale ?

Les auto-entrepreneurs, statut lancé en 2015, sont peu nombreux à déclarer leurs chiffres d’affaires à la Direction des impôts. Une situation qui préoccupe les patrons marocains et à laquelle pourrait remédier le Projet de loi de finance (PLF) 2023.

Le Maroc face à l’urgence de réglementer les VTC

La bagarre entre un chauffeur de taxi et un autre sans licence (VTC), révélée par une vidéo devenue virale sur les réseaux, a fini par dégénérer. Les deux protagonistes ont causé des dommages réciproques à leurs véhicules. De tels incidents deviennent,...

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Les Marocains partiront à la retraite plus tard

Le Maroc s’est engagé dans la voie de réforme de son système de retraite visant à rétablir l’équilibre financier des régimes. Et l’une des principales dispositions du nouveau texte est le relèvement de l’âge de départ à la retraite à 65 ans. La...

Maroc Telecom augmente de 10% le salaire de ses employés

Après une série de négociations, les employés de Maroc Telecom ont réussi à obtenir de la direction, une augmentation des salaires de 10 % avec effet rétroactif. Un accord a été signé dans ce sens entre les deux parties.

Une lettre particulière d’Amine et de Yasmine à Emmanuel Macron

Dans une correspondance, Amine et Yasmine, deux enfants de huit ans expriment des inquiétudes quant à l’avenir de Casino Saint-Étienne où travaillent leurs parents et demandent au président de la République française Emmanuel Macron de sauver le groupe.

Bénéfice record pour le Groupe OCP en 2022

L’année 2022 a été florissante pour le groupe OCP avec une performance bien au-delà de celle enregistrée en 2021, avec un chiffre d’affaires de 114,6 milliards de dirhams.

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du secteur tels, notamment français et espagnols. C’est ce qu’a révélé Mohamed...

27 000 Marocains ont quitté le Maroc en 2022 pour travailler à l’étranger

Quelque 27 000 Marocains ont quitté le pays en 2022, selon le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. Ce sont des départs réguliers via des canaux officiels.