Alstom investit dans une nouvelle usine au Maroc

14 juillet 2023 - 14h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Alstom renforce sa présence au Maroc avec un investissement de 160 millions de dirhams dans une deuxième usine de construction de matériel ferroviaire. Le site sera dédié à la production de cabines de conduite pour les trains régionaux et les métros, générant 200 emplois directs d’ici 2025.

Cet investissement vient après l’extension de son usine de Fès en 2020, suivie de l’ouverture d’une seconde ligne de production sur le même site en 2021, où travaillent déjà 850 employés, dont 56 % sont des femmes.

A lire : Maroc : Alstom face à une concurrence féroce pour les lignes TGV

Ce projet s’inscrit dans la vision stratégique d’Alstom de renforcer l’écosystème ferroviaire du royaume et de développer l’expertise locale dans le secteur. Mama Sougoufara, Directeur général d’Alstom MENAT (Moyen Orient, Afrique du Nord & Centrale et Turquie), a mis en avant l’importance de cet engagement, déclarant que « le transfert de technologie unique de nos sites internationaux va permettre de créer un centre ferroviaire au savoir-faire mondial dans le pays ». Il a également exprimé sa confiance en l’avenir du Maroc en tant que hub ferroviaire clé.

A lire : Le Maroc s’intéresse aux trains à hydrogène d’Alstom

Depuis 2019, Alstom Maroc a investi 320 millions de dirhams dans le développement de ses activités industrielles, contribuant à la livraison de 25 projets internationaux. À l’horizon 2025, l’entreprise prévoit la création de 1 200 emplois dans le secteur ferroviaire. Actuellement, avec près de 950 employés, Alstom a mené plusieurs projets clés au Maroc, incluant la signalisation et la livraison de 190 tramways Citadis X02 pour les villes de Rabat et Casablanca, de 12 trains Avelia Euroduplex pour la ligne à grande vitesse Tanger-Casablanca, et de 77 locomotives Prima.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Fès - Alstom

Aller plus loin

Alstom fait tout pour rafler le marché du TGV au Maroc

La multinationale française Alstom, spécialisée dans la fabrication de trains à grande vitesse, prévoit de construire une deuxième usine au Maroc, après celle de Fès. Une...

Maroc : Alstom face à une concurrence féroce pour les lignes TGV

Le français Alstom aura face à lui des industriels, notamment chinois, lors des prochains appels d’offres que lancera le Maroc pour ces deux nouvelles lignes ferroviaires à...

Alstom Maroc réalisera en partie la ligne verte du métro léger de Tel-Aviv

Alstom qui a une de ses usines au Maroc fait partie du consortium TMT à qui l’agence des transports publics NTA a attribué le marché de réalisation de la ligne verte du métro...

Alstom investit 100 millions de dirhams à Fès

Déjà installée à Fès, la société Alstom a annoncé de nouveaux investissements, avec la création d’une nouvelle ligne de production, qui sera opérationnelle début 2023.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va augmenter la capacité de plusieurs aéroports

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, l’Office national des aéroports (ONDA) a lancé plusieurs projets pour soutenir la croissance de l’activité des aéroports de Marrakech, d’Agadir et de Tanger. À terme, ces travaux...

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

Les nouveaux tramways de Casablanca prennent forme à Barcelone (Audio)

Les nouvelles rames du tramway de Casablanca sont actuellement en cours de production à l’usine Alstom de Santa Perpetua de Mogoda, dans la région de Barcelone. D’après Patxi Bueno, directeur de l’industrie et de l’innovation, interrogé par RFI, ces...

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.

L’astuce d’une entreprise française pour gagner l’appel d’offres de l’ONCF

Redoutant l’impact négatif du refroidissement des relations diplomatiques entre le Maroc et la France, une entreprise française charge sa filiale espagnole de se lancer dans la concurrence pour le mégacontrat de l’Office national des Chemins de Fer...

L’huile de table Afia rachetée par le Marocain Nourredine Zine

« Savola Morocco SA », fabricant de la marque d’huile de table Afia et filiale du groupe saoudien éponyme, fait désormais partie du portefeuille du marocain Zine Capital Invest SA. Par cette acquisition soumise à l’obtention de l’autorisation du...

Bientôt l’ouverture par Israël d’une mission commerciale au Maroc

L’évolution des relations commerciales entre Rabat et Tel Aviv et l’engouement des investisseurs incitent Israël à ouvrir prochainement une mission commerciale au Maroc.

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Dessalement de l’eau : le Maroc lance la construction de trois stations cette année

Afin de faire face à la pénurie d’eau potable, le Maroc prévoit de construire, cette année, trois nouvelles stations de dessalement de l’eau. L’objectif est d’atteindre une production d’un milliard de mètres cubes d’ici à 2030.