Maroc : Alstom face à une concurrence féroce pour les lignes TGV

1er février 2022 - 19h40 - France - Ecrit par : S.A

Le français Alstom aura face à lui des industriels, notamment chinois, lors des prochains appels d’offres que lancera le Maroc pour ces deux nouvelles lignes ferroviaires à grande vitesse.

Le Maroc compte relier Marrakech à Agadir — en vue de rapprocher les provinces du Sud — et prolonger jusqu’à Marrakech l’actuelle LGV Tanger-Kénitra-Casablanca. Le coût global de ce méga-projet s’élève à environ 100 milliards de dirhams, soit environ 10 milliards d’euros. Pour réaliser ce projet, le royaume mise sur « un partenariat public et privé ». Les prochains appels d’offre seront bientôt lancés.

À lire : Maroc : 100 milliards de dirhams pour les lignes TGV

L’industriel français Alstom devra faire face à une rude concurrence. L’allemand Siemens, l’espagnol CAF, le coréen Hyundai, ou encore le géant chinois CRRC pourrait soumissionner. En Chine par exemple, Siemens a remporté un gros contrat en acceptant d’importants transferts de technologies qu’Alstom a refusés, fait savoir BFMTV. L’industriel français doit donc faire un gros effort sur le prix pour gagner le marché. Dans ce sens, il pourrait « proposer son nouveau TGVM qui présente un coût d’acquisition 20 % inférieur et — 30 % pour les coûts de maintenance ».

Les relations étroites entre la France au Maroc pourraient être d’une grande aide pour Alstom. « Surtout si de massifs prêts sont à nouveau consentis pour mener à bien ces nouveaux projets ». Paris avait financé le train reliant Tanger à Casablanca inauguré en novembre 2018

Sujets associés : France - Chine - Transport ferroviaire - Alstom

Aller plus loin

Le TGV jusqu’à Agadir coûtera près de 10 milliards d’euros

Une enveloppe budgétaire de 40 milliards de dirhams est nécessaire pour réaliser une ligne ferroviaire grande vitesse (LGV) entre Kénitra et Marrakech, a annoncé mardi le...

TGV Casablanca-Agadir : les études déjà achevées

La ligne de train à grande vitesse reliant Casablanca à Agadir coûtera plus de 75 milliards de dirhams, a affirmé le ministre du Transport et de la Logistique.

Alstom investit dans une nouvelle usine au Maroc

Alstom renforce sa présence au Maroc avec un investissement de 160 millions de dirhams dans une deuxième usine de construction de matériel ferroviaire. Le site sera dédié à la...

Du nouveau pour le TGV Marrakech-Agadir

Le gouvernement projette la construction de la liaison ferroviaire reliant Marrakech et Agadir. Les études préliminaires commanditées à cet effet ont été menées.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du secteur tels, notamment français et espagnols. C’est ce qu’a révélé Mohamed...

Réseau ferroviaire : le Maroc n’a pas les moyens de ses ambitions

Le ministère du Transport et de la Logistique n’est pas en mesure de financer l’extension du réseau de ligne ferroviaire reliant 43 villes marocaines. Vers l’abandon d’un projet devant promouvoir l’équité territoriale en ce qui concerne les chemins de...

Les travaux du TGV Kénitra-Marrakech lancés

L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de lancer un appel d’offres pour la réalisation des travaux de génie civil de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kenitra à Marrakech.

L’astuce d’une entreprise française pour gagner l’appel d’offres de l’ONCF

Redoutant l’impact négatif du refroidissement des relations diplomatiques entre le Maroc et la France, une entreprise française charge sa filiale espagnole de se lancer dans la concurrence pour le mégacontrat de l’Office national des Chemins de Fer...

Le succès ne se dément pas pour le TGV marocain

Inauguré en 2018, Al Boraq, le Train à grande vitesse marocain, souffle sa quatrième bougie ce mardi 15 novembre. Avec 10 millions de passagers transportés depuis sa mise en service, la grande vitesse affiche un succès remarquable.

Maroc : une centaine de nouveaux trains à acquérir

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé l’acquisition progressive de 100 nouveaux trains fabriqués localement, et ceci dans les 10 prochaines années.

Les aéroports marocains reliés par train

L’aéroport international Ibn Battouta de Tanger sera bientôt relié au réseau ferroviaire, dans le cadre d’un projet qui inclut 15 aéroports internationaux.

L’ONCF retrouve le sourire

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a connu une très belle période d’été avec quelque 10,5 millions de voyageurs transportés. Un record d’affluence, se réjouit l’Office.

Maroc : Un pas de géant dans le projet de TGV Kenitra-Marrakech

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch vient de franchir un pas vers la réalisation de la ligne grande vitesse Kenitra-Marrakech. Prévu dans le plan Rail Maroc 2040, ce projet représente un enjeu stratégique dans la poursuite du développement du réseau de...

Les nouveaux tramways de Casablanca prennent forme à Barcelone (Audio)

Les nouvelles rames du tramway de Casablanca sont actuellement en cours de production à l’usine Alstom de Santa Perpetua de Mogoda, dans la région de Barcelone. D’après Patxi Bueno, directeur de l’industrie et de l’innovation, interrogé par RFI, ces...