Momo de Hit Radio au cœur d’une enquête policière suite à une séquence controversée

26 mars 2024 - 23h59 - Culture - Ecrit par : S.A

La police de Casablanca mène une enquête sur une séquence de l’animateur de Hit Radio Mohamed Bousfiha, alias Momo où l’un de ses auditeurs affirme avoir été victime d’un vol. Déjà une personne arrêtée par les enquêteurs.

Une séquence vidéo de Hit Radio à l’origine des ennuis judiciaires. Alors que Momo animait son émission, un auditeur, qui y participait en direct prétend avoir été victime du vol de son téléphone. Le voleur était sur une moto. Rappelant l’émission quelques minutes plus tard pour partager sa prétendue « mésaventure » sur les ondes, l’auditeur a raconté que le vol a eu lieu alors qu’il était en voiture, en direction de la route d’Ouled Ziane à Casablanca, rapporte H24info. Touché par son récit, Momo a proposé à l’auditeur de se déplacer aux locaux de la radio à Rabat pour lui offrir un nouveau téléphone. Mais Momo sera accusé d’avoir orchestré une mise en scène pour doper les audiences de l’émission, la séquence vidéo ayant cumulé près d’un million de vues.

À lire :Deux animateurs marocains se clashent sur les réseaux sociaux

« Les services de sécurité de la ville ont réagi très sérieusement à un appel téléphonique reçu par une radio privée, évoquant les circonstances d’un vol présumé et la prétendue inaction des services de sécurité », indiquent les autorités dans un communiqué. Selon elles, les déclarations diffusées sur les ondes de Hit Radio « portent atteinte au sentiment de sécurité des citoyens, et insultent un corps organisé en faisant de fausses déclarations ». Le passage vidéo a poussé la police judiciaire de Casablanca à ouvrir une enquête sur cette affaire.

À lire :Saïd Taghmaoui règle ses comptes avec Momo Bousfiha

L’enquête préliminaire révèle que l’auditeur a usurpé une fausse identité, et déclaré un faux vol avec la participation d’une tierce personne. Les allégations selon lesquelles il a porté plainte sont également fausses. Seule certitude : il a reçu un nouveau téléphone. Le complice qui a joué le rôle du voleur, un multirécidiviste connu de la police pour des affaires de fraudes, a été arrêté par les éléments de la police de Casablanca.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Vol - Droits et Justice - Mohamed Bousfiha - Enquête - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : un animateur radio condamné à 4 mois de prison pour canular

Mauvaise nouvelle pour l’animateur de Hit Radio Mohamed Bousfiha ,alias Momo, accusé d’avoir divulgué, de manière intentionnée, de fausses informations à l’antenne. La chambre...

L’animateur Momo paye cash pour un canular

Mohamed Bousfiha (alias Momo) a été présenté mardi devant le procureur du tribunal de Casablanca. L’animateur radio est accusé d’avoir divulgué, de manière intentionnée, de...

Des ennuis judiciaires pour le député Yassine Radi

Après deux semaines de détention à la prison d’Al Arjat, le député Yassine Radi, impliqué dans une affaire de tentative de meurtre, a été présenté mercredi devant le juge...

Des ennuis judiciaires en perspective pour Asmaa Rhlalou ?

Suite à une plainte déposée par la Fédération de la gauche démocratique (FGD), la maire de Rabat, Asmaa Rhlalou, accusée de dilapidation de deniers publics, devra être entendue...

Ces articles devraient vous intéresser :

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.