Recherche

L’appel du CFCM aux médias français

© Copyright : DR

31 octobre 2019 - 09h00 - Monde

Le Recteur de la Grande mosquée de Paris et Président du Conseil français du Culte musulman (CFCM), Dalil Boubakeur, a dépêché à Bayonne un cadre de l’organisation, Kader Bouazza, qui a passé de longues heures aux côtés des fidèles de la mosquée encore sous le choc.

« J’ai rencontré des gens qui ont peur alors qu’ils vivent dans un havre de paix. J’essaie de comprendre comment un homme a pu s’engager ainsi sur le chemin de la haine », explique Dalil Boubakeur avant d’ajouter que cette haine manifeste est peut-être le résultat du climat ambiant.

En effet, depuis quelques semaines, la stigmatisation des musulmans a atteint un niveau intenable si bien qu’on se sert de n’importe quelle excuse pour pointer du doigt la communauté musulmane.

« On ne doit pas s’étonner que ce discours trouve écho chez des extrémistes », a-t-il conclu, avant d’inviter les médias à se garder de tendre le micro à ceux qui crachent sur les musulmans et qui répandent leurs idées nauséabondes.

Selon Le Parisien, les victimes de l’attaque de la mosquée sont deux septuagénaires. Et, Aïssa Idjellidaine, l’employé de la mosquée de Bayonne, qui les a vus, blessés sur le parking, n’arrive toujours pas à effacer de sa mémoire l’image insoutenable. Il se désole que tous les musulmans soient mis dans le même sac.

Récemment élu Président de l’Association des Musulmans de la côte basque, Abdellatif Boutaty espère récupérer les clés de la mosquée en milieu de semaine prochaine. Selon Le Parisien, elle est restée fermée mardi pour les besoins de l’enquête de la Police judiciaire, son accès a été barré par un cordon et par une voiture de police. Le bas de la porte d’entrée en bois est noirci par les flammes, le résultat de la tentative d’incendie.

Les personnalités continuent d’affluer pour apporter leur soutien aux fidèles de la mosquée de la ville basque. Au milieu de l’après-midi, ce mardi, Tareq Oubrou, l’imam de la mosquée de Bordeaux, s’est lui aussi rendu sur place. Il a insisté pour que le débat sur la place de l’islam dans la société soit mené avec discernement et profondeur, dans un climat apaisé.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact