L’approvisionnement de l’Espagne en gaz « est garanti », malgré la crise Maroc-Algérie

31 août 2021 - 12h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le ministre des Affaires étrangères espagnol, José Manuel Albares, a assuré lundi que l’approvisionnement en gaz de son pays « est garanti » malgré la rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie.

L’Algérie reste le principal fournisseur de gaz naturel de l’Espagne. Elle l’acheminait via le gazoduc Maghreb-Europe qui passe par le Maroc. Mais après l’annonce de la rupture des relations avec le Maroc, le gouvernement algérien a indiqué que l’approvisionnement se fera désormais par le gazoduc Medgaz qui relie l’Algérie à la ville espagnole d’Almeria.

À lire : L’Espagne affectée par la rupture des relations Maroc-Algérie ?

« L’approvisionnement en gaz de l’Espagne n’est pas en danger, car nos amis marocains et algériens veulent travailler ensemble dans ce domaine », a déclaré le ministre Albares lors de sa comparution devant la commission des Affaires étrangères du Congrès, assurant avoir échangé ces derniers jours avec des « amis algériens et marocains ».

« Il n’y a pas d’inquiétude à avoir » sur cette question en Espagne, a insisté le ministre qui affirme que le gouvernement reste préoccupé par la crise entre le Maroc et l’Algérie.

Sujets associés : Espagne - Algérie - Diplomatie - Gaz

Aller plus loin

L’Algérie compte sur le gazoduc Medgaz en cas de non-renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe

Alors que le Maroc traine les pas dans la procédure de renouvellement de la concession du gazoduc Maghreb-Europe qui expire en octobre, l’Algérie rassure l’Espagne de...

Maroc-Algérie : quid de l’impact sur les échanges commerciaux ?

L’Algérie a récemment rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en raison « d’actes hostiles » envers elle. Cette rupture produira-t-elle un impact sur les échanges...

L’Algérie met fin au gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc

L’Algérie qui a rompu ses relations avec le Maroc a opté pour la fin du gazoduc Maghreb-Europe. Lors d’une rencontre avec l’ambassadeur d’Espagne, Fernando Moran au siège de son...

Le GME alimente à nouveau les centrales de Tahaddart et Ain Béni Mathar

Après plusieurs mois de fermeture du GME, les centrales à cycles combinés de Tahaddart et Ain Béni Mathar ont été de nouveau connectées au réseau grâce au GNL (Gaz naturel...

Ces articles devraient vous intéresser :

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Gaz : un avenir prometteur pour le Maroc

Le Maroc dispose d’importants réserves de gaz qui peuvent garantir sa sécurité énergétique et apporter d’importants revenus à l’économie nationale, selon Sound Energy.

Chariot Oil & Gas va acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe

La société britannique Chariot a annoncé mercredi la signature d’un accord avec l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) pour acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe (GME).

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Première célébration de la fête d’indépendance d’Israël au Maroc

Le bureau de liaison d’Israël au Maroc a organisé le 5 juillet dernier à Rabat, une cérémonie marquant la célébration de la 74ᵉ fête de l’indépendance de l’État hébreu. Une première depuis des années.

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.