L’Algérie compte sur le gazoduc Medgaz en cas de non-renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe

15 juillet 2021 - 18h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Alors que le Maroc traine les pas dans la procédure de renouvellement de la concession du gazoduc Maghreb-Europe qui expire en octobre, l’Algérie rassure l’Espagne de l’approvisionnement continu en gaz via le gazoduc Medgaz.

Le président de la compagnie nationale d’énergie algérienne (Sonatrach), Toufik Hakkar, et le président de la société espagnole Naturgy ont officialisé mardi l’accord pour la mise en service de l’extension de Medgaz, le gazoduc sous-marin entre l’Algérie et l’Espagne. Cet investissement de plus de 70 millions d’euros qui induit une extension de 2 000 millions de mètres cubes par an, permettra d’augmenter de 25 % l’offre d’approvisionnement en gaz à l’Espagne, indique un communiqué conjoint des deux structures.

À lire : Le Maroc bloque le renouvellement du gazoduc entre l’Algérie et l’Espagne

L’extension de Medgaz sera opérationnelle au quatrième trimestre de cette année, période à laquelle expire le gazoduc Maghreb-Europe qui permet d’approvisionner l’Espagne et le Portugal en gaz depuis l’Algérie via le Maroc. « Les négociations avec le Maroc pour un renouvellement de la concession n’avancent toujours pas », informent des sources bien informées au journal El Mundo.

La situation ne semble pas inquiéter le président de la Sonatrach qui rassurait il y a deux semaines qu’ils ne céderont à aucun chantage de Rabat. « Nous avons pris toutes les mesures nécessaires en cas de non-renouvellement du contrat… Même si ce contrat qui vient à échéance en octobre prochain n’est pas renouvelé, l’Algérie pourra non seulement approvisionner l’Espagne, mais aussi satisfaire sans problème toute demande supplémentaire du marché espagnol », a déclaré Hakkar.

À lire : Gazoduc Maghreb-Europe : l’Algérie ne veut pas se soumettre au « chantage » du Maroc

Le gazoduc Medgaz est actuellement détenu par Sonatrach (51 %) et Naturgy (49 %). Le projet a été attribué en 2006 par l’État algérien pour une durée de 35 ans (jusqu’en 2041), renouvelable pour une période supplémentaire de 15 ans. En ne renouvelant pas la concession du gazoduc Maghreb-Europe, le Maroc risque de perdre deux gros avantages : le droit de péage de 7 % qui représente environ 200 millions d’euros par an, et la quantité de gaz dont il tire profit du fait du transit via le gazoduc.

Sujets associés : Espagne - Algérie - Gaz

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Gazoduc Maghreb-Europe : l’Algérie ne veut pas se soumettre au « chantage » du Maroc

L’Algérie a pris ses précautions en cas de non-renouvellement par le Maroc du contrat de concession du gazoduc Maghreb-Europe dont l’expiration arrive en novembre, assure Toufik...

L’approvisionnement de l’Espagne en gaz « est garanti », malgré la crise Maroc-Algérie

Le ministre des Affaires étrangères espagnol, José Manuel Albares, a assuré lundi que l’approvisionnement en gaz de son pays « est garanti » malgré la rupture des relations...

Le Maroc ne bloquera pas le gaz arrivant d’Algérie

La Directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) Amina Benkhadra, a donné la position du Maroc sur les rumeurs entourant le Gazoduc Maghreb...

Le Maroc pourrait passer par l’Espagne pour avoir du gaz algérien

Le Maroc risque pourrait rencontre des difficultés de s’approvisionner en gaz le 31 octobre, date à laquelle prend fin le contrat de concession du gazoduc Maghreb-Europe. Le...

Nous vous recommandons

Espagne

Sahara : réaction de l’Algérie aux propos du chef de la diplomatie espagnole

Une brouille diplomatique s’installe progressivement entre l’Espagne et l’Algérie. Cette dernière a réagi aux propos tenus par José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération en réaction à la...

Affaire Brahim Ghali : Akhannouch invite l’Espagne au respect des relations de coopération avec le Maroc

La tension ne faiblit pas entre le Maroc et l’Espagne suite à l’accueil de Brahim Ghali, chef du front Polisario. La dernière réaction est celle du président du Rassemblement national des indépendants (RNI), Aziz Akhannouch qui a indiqué dans une interview...

Mohammed VI envisagerait de nommer un nouvel ambassadeur en Espagne

Le roi Mohammed VI envisagerait de remplacer l’ambassadeur du Maroc en Espagne. Cette place est actuellement dévolue à Karima Benyaich.

L’Espagne exposée à un risque élevé d’épidémie de rage en provenance du Maroc

L’Espagne présente un risque « élevé » d’épidémie de la rage en raison du « faible taux de vaccination » des chiens. C’est ce que révèle un rapport épidémiologique sur la rage réalisé par la société pharmaceutique MSD Animal...

Najat Kaanache « Pour mes clients, je suis Marocaine. Pour les Marocains, je suis une étrangère »

Najat Kaanache, la cheffe basco-marocaine vient d’annoncer l’ouverture à l’automne, de Ziryab, son premier restaurant en Espagne, plus précisément à Séville. Elle donnera également des cours de cuisine andalouse à l’École supérieure d’hôtellerie de...

Algérie

France : des saisonniers marocains atteints du covid-19

Une campagne de dépistage massif a permis de détecter 12 cas de contamination au coronavirus dans deux exploitations agricoles gransoises, dans les Bouches-du-Rhône. Ces personnes atteintes du covid-19 sont des travailleurs saisonniers originaires du...

Seine-Saint-Denis : un réseau de cambrioleurs marocains démantelé

Le groupe initiative de répression du banditisme (GRB) de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis a réussi à démanteler un réseau actif de cambrioleurs marocains et algériens. Ils sont soupçonnés d’avoir commis une série de home jackings et de vols en tout...

Melilla : le Maroc inflige un camouflet à l’Algérie

Les Marocains ont mis en échec les tentatives de l’Algérie d’ouvrir une ligne maritime entre Melilla et Ghazouat et un consulat dans la même ville.

Un diplomate algérien accuse le Maroc de créer « une situation fragile »

L’ambassadeur d’Algérie à Yaoundé a affirmé que le Maroc ne cesse de «  piétiner  » les « engagements en créant une situation fragile de ni guerre ni paix » au Sahara. Il répliquait ainsi à un responsable marocain qui a qualifié l’Algérie d’«  ennemie ...

Fin du gazoduc Maghreb-Europe : le Maroc serein, l’Espagne en difficulté

L’Espagne se trouve en difficulté suite à la décision algérienne relative au non-renouvellement du contrat sur le gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc. Ce dernier a déjà anticipé tous les scénarios concernant l’avenir du...

Gaz

La stratégie de l’Espagne pour acheminer du gaz vers le Maroc sans se mettre à dos l’Algérie

Face aux nombreuses menaces de l’Algérie, l’Espagne a trouvé des moyens pour assurer l’envoi du gaz que le Maroc achètera sur les marchés internationaux via le gazoduc Maghreb-Europe (GME) en sens inverse, sans se brouiller avec son...

Une société israélienne veut investir dans l’exploration du gaz naturel au Sahara marocain

La compagnie d’exploration pétrolière et gazière NewMed Energy entend investir dans l’exploration de gaz naturel au Sahara marocain.

Espagne : les importations du gaz algérien sont en chute libre

Pour s’affranchir progressivement du gaz algérien, l’Espagne a recours, pour son approvisionnement, au gaz américain. Au premier semestre de l’année, les importations américaines de gaz étaient en hausse de 34,4 %, alors que celles en provenance d’Algérie...

Quand Sound Energy redonne vie au Gazoduc Maghreb Europe

La société britannique Sound Energy entend donner une nouvelle vie au gazoduc Maghreb-Europe (GME). Dans ce sens, elle a conclu un accord contraignant de vente et d’achat de gaz (le “GSA”) concernant le développement de la phase 2 de la concession de...

En difficulté au Maroc, SDX Energy racheté

Compte tenu des difficultés de trésorerie, la société britannique SDX Energy, qui détient des permis d’exploitation gazière au Maroc, est en passe d’être vendue au groupe canadien Tenaz Energy Corp.