Armement : le Maroc, premier client de la France en Afrique, surclasse l’Algérie

12 juillet 2021 - 14h40 - France - Ecrit par : S.A

Le Maroc est désormais le premier client de la France en Afrique en matière d’acquisition d’armes, détrônant ainsi l’Algérie. C’est ce qui ressort du rapport annuel sur les exportations d’armement en 2020 que le ministère français des Armées a adressé au Parlement.

Avec des commandes d’une valeur de 425,9 millions d’euros, le Maroc est devenu le premier client de la France en Afrique, devançant de loin l’Algérie (3ᵉ, avec 41,1 millions d’euros) qui, jusque-là occupait cette place. Les autres pays se trouvant dans le top 5 sont : le Sénégal (2ᵉ, avec 217,2 millions d’euros de commandes), le Cameroun et la Côte d’Ivoire.

Au niveau mondial, le Maroc se hisse à la 3ᵉ place du classement derrière l’Arabie saoudite (1ᵉre, 703,9 millions d’euros) et les États-Unis (2ᵉ, 433,6 millions d’euros). Les pays européens demeurent les principaux clients de l’Hexagone en 2020, indique le rapport annuel sur les exportations d’armement en 2020.

À lire : Le Maroc parmi les principaux clients de la France en matière d’armement

L’année dernière, la France a reçu 4,9 milliards d’euros de commandes. À comparer à 2019 (8,3 milliards d’euros), les ventes d’armes françaises ont connu une forte baisse. Le ministère des Armées justifie cette baisse par un effet de la pandémie de Covid-19. La France a tout de même maintenu sa troisième place dans le classement mondial. Elle est devant la Chine et l’Allemagne et derrière les États-Unis et la Russie.

L’Afrique comptabilise 16 % du total des commandes passées l’année dernière, derrière la Zone Europe (25 %), la zone Proche et Moyen-Orient (24 %) et la zone Asie-Océanie (22 %).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Défense - Armement - Acquisition - Afrique

Aller plus loin

Le Maroc s’intéresse moins aux armes « made in France »

Le Maroc manifeste moins d’intérêt pour les armes « made in France ». Il reste tout de même le premier client de la France au Maghreb.

Le Maroc et l’Algérie se livrent à une course à l’armement

Le Maroc et l’Algérie se sont lancé dans une course aux armements suite à la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara. C’est du moins ce que révèle le magazine The...

L’Algérie et la Russie s’entraineront à la frontière avec le Maroc

L’Algérie et la Russie mèneront des exercices militaires conjoints à la frontière avec le Maroc en novembre prochain.

Contrats d’armement : le Maroc envisage de s’équiper auprès de la France

Lors d’un exposé sur les relations entre la France et le Maroc, le colonel Salahedinne Reizouni, a fait le point sur les contrats d’armement. Dans le domaine d’acquisition...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Port d’armes : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le gouvernement fait du contrôle des armes à feu une priorité. Dans ce sens, il a adopté un projet de loi pour répondre aux défis actuels et aux mutations sociales et technologiques. Ce projet est déjà sur la table du Parlement.

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

« Ain Ifrane » vendue

La société Mutandis vient de conclure un contrat de cession avec la Société des Boissons du Maroc (SBM), en vue de l’acquisition de « Ain Ifrane ». Montant de la transaction : 380 millions de dirhams.

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.