Recherche

Artcurial Maroc : grand succès pour les ventes « d’un Hiver marocain »

© Copyright : DR

14 janvier 2021 - 09h30 - Culture - Par: J.K

La session de ventes « Un Hiver marocain » organisée à l’hôtel La Mamounia à Marrakech en duplex avec Paris, par Artcurial Maroc, a enregistré une grande performance. La session s’est ainsi soldée par 34 millions MAD (MDH) /3,17 M€ frais inclus, fait savoir Artcurial dans un communiqué.

Divisée en trois chapitres consacrés à Majorelle et ses contemporains, à l’Art moderne & contemporain marocain & international et à l’Art contemporain africain, la cinquième édition de cet évènement tenue à huis clos dans le ballroom de l’hôtel La Mamounia, a été un vrai succès. Pour le Directeur Artcurial Maroc, Olivier Berman, le succès de cet événement, en dépit de la crise sanitaire, démontre l’importance du choix d’Artcurial d’installer une filiale au Maroc en novembre 2019 et de participer à donner la visibilité internationale au marché de l’art dans la « ville rouge », Marrakech, capitale touristique et culturelle et plaque tournante de l’art en Afrique.

Pour le directeur du département Art Contemporain Africain d’Artcurial, Christophe Person, « le résultat de la vente d’art africain a doublé nos estimations basses ». « Sous le marteau de Maître Arnaux Oliveux, entouré d’une dizaine de collaborateurs de la Maison, ces vacations totalisent 34,7 MDH / 3,17 M€ frais inclus. Près de 300 clients provenant de dix-sept pays d’Europe, d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Asie se sont affrontés au téléphone, sur ordre d’achat et sur internet, grâce à la plateforme Artcurial Live Bid », souligne le communiqué.

Les deux premières ventes consacrées à Majorelle et ses contemporains et à l’Art moderne & contemporain marocain & international s’étaient soldées en 28,1 MDH/ 2,56 M€ frais inclus pour 106 lots. Concernant le chapitre dédié à l’Art moderne & contemporain marocain & international, la meilleure enchère a été accordée à l’huile sur la toile Valliere, vendue à 1,5 MDH/ 137 000 € frais inclus. Sans oublier que les quatre œuvres de Mohamed Melehi, fondateur d’Art contemporain marocain décédé en octobre dernier, ont suscité de très belles enchères. Pour le chapitre dédié à l’Art contemporain africain, il a totalisé 6,6 MDH/ 602 000 € frais inclus, soit le double de son estimation.

Il faut noter que pour cette cinquième édition, 75 % des acheteurs sont des Marocains, a signalé Olivier Berman, leur donnant rendez-vous à fin avril pour Made in Morocco, dédié aux arts décoratifs marocains et une session dédiée aux tableaux orientalistes et modernes.

Mots clés: Marrakech , Peinture , Salon , France , Internet

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact