Recherche

Au Maroc, la location saisonnière résiste à la crise sanitaire

© Copyright : DR

14 juillet 2020 - 16h30 - Economie

La location saisonnière résiste en dépit de la crise sanitaire liée au coronavirus et de l’absence des Marocains résidant à l’étranger (MRE) sur le marché de l’immobilier. Les vacances d’été vont rapporter gros aux propriétaires.

«  Les prix des biens secondaires s’envolent dans les villes situées sur le littoral et restent stables dans les villes internes  », confie à La Vie éco un opérateur du marché. L’Office national marocain du tourisme (ONMT) fera ce même constat après avoir réalisé un sondage.

Les sondés manifestent leur désintérêt pour les établissements d’hébergement touristique. 81,2% d’entre eux désirent passer la saison estivale chez la famille, 41,5% chez des amis, 32,8% dans des maisons ou appartements de location.

«  Ces 5 dernières années, les loyers ont augmenté de près de 20% dans certaines destinations, notamment au Nord  », fait savoir un agent immobilier. Le tourisme étant exclusivement tourné vers les nationaux et quelques MRE, les propriétaires de maison en profitent pour monter les enchères.

À El Jadida et Oualidia, la moyenne des prix a augmenté et varie entre 900 DH/nuitée pour les appartements situés dans une résidence avec piscine et 1 800 DH/ nuitée pour les villas. À Casablanca et périphéries, Sidi Rahal, Tamaris, Dar Bouazza, les loyers tournent autour de 1 700 DH en moyenne contre 1 200 DH à Mohammédia, Mansouria, Témara, Harhoura…

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact