Les avocats de la famille royale marocaine portent plainte contre Jane Benzaquen

31 août 2023 - 21h00 - Belgique - Ecrit par : P. A

Jane Benzaquen, une Belgo-israélienne de 70 ans, continue son combat pour être reconnue comme la fille cachée du roi Hassan II. De son côté, le Maroc vient de déposer une plainte au pénal pour diffamation.

Jane Benzaquen soutient depuis 2005 que Feu Hassan II aurait entretenu une relation avec sa mère Freha, entre 1951 et 1953, et qu’elle serait la fille cachée du défunt roi marocain. Le Maroc ne croit pas en cette histoire et vient de déposer une plainte pour diffamation, fait savoir La Dernière heure. « Être un enfant non désiré vous poursuit toute votre vie. J’étais pleine de colère, le passé était une boîte de Pandore et je ne voulais pas l’ouvrir », confie-t-elle au journal britannique Times.

La Belgo-israélienne, qui a grandi en Belgique, affirme ne pas être la fille biologique de Raoul Jossart, le Belge reconnu à l’état civil comme son père. La septuagénaire a sollicité les services de Marc Uyttendaele, l’avocat pénaliste qui a aidé la princesse Delphine à prouver qu’elle était la fille du roi Albert de Belgique, pour convaincre le Maroc de la véracité de ses affirmations. Le Mohammed VI n’a pas accepté de se soumettre à un test d’ADN. La plainte pour diffamation qui vient d’être déposée au pénal conforte la position du royaume dans cette affaire.

À lire : Du nouveau dans l’affaire de la prétendue « fille cachée » de Hassan II

Me Stanislas Eskenazi, avocat du Maroc dans ce dossier, craint une instrumentalisation de la justice belge par l’avocat Uyttendaele qui aurait souhaité un règlement amiable de l’affaire pour éviter d’«  embarrasser le Royaume du Maroc  ». Selon lui, cette manière de faire ressemble « très fort à de l’extorsion de fonds », soulignant que Jane ne pourrait pas bénéficier de la compétence des juridictions belges, vu qu’elle réside en Israël. L’avocat du royaume est convaincu que cette « histoire rocambolesque ne repose sur rien ».

« Jane Benzaquen a attendu le décès de sa mère, de son père et de feu sa majesté le Roi Hassan II pour introduire des procédures, cela n’a pas de sens », précise Me Eskenazi qui dit ne pas comprendre les récentes sorties médiatiques de la Belgo-israélienne « qui ressemblent plus à une fuite en avant médiatique, dépourvues de fondement juridique  ». L’instruction pénale en cours, initiée par le Maroc, permettra «  de démontrer toutes les manœuvres mises en place… pour obtenir une compensation financière tant espérée », espère l’avocat qui assure que le Maroc « ne se laissera pas impressionner ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Hassan II - Droits et Justice - Israël - Vidéos

Aller plus loin

Du nouveau dans l’affaire de la prétendue « fille cachée » de Hassan II

Jane Benzaquen, la septuagénaire née à Casablanca, qui se dit persuadée d’être la « fille cachée » de Hassan II et donc la demi-sœur du roi Mohammed VI, poursuit son combat pour...

Le Maroc porte plainte contre Jane Benzaquen, supposée « fille cachée » de Hassan II

Après 18 ans d’accalmie, l’affaire de la prétendue « fille cachée » du Roi Hassan II refait surface avec une action en reconnaissance de paternité engagée en Belgique d’un côté,...

Des confidences de la cheffe cuisinière personnelle du roi Mohammed VI (vidéo)

Babette de Rozières, célèbre cheffe cuisinière française, et par ailleurs conseillère régionale d’Île-de-France, s’est confiée sur sa première rencontre avec le roi Mohammed VI...

Jane Benzaquen, « fille cachée » du roi Hassan II, poursuit son combat judiciaire

Jane Benzaquen, une Belgo-israélienne de 71 ans, a engagé il y a trois ans une action en justice en Belgique pour être reconnue comme la fille cachée du défunt roi Hassan II....

Ces articles devraient vous intéresser :

Un ancien employé du roi Hassan II propose des spécialités marocaines à Thomery

Un ancien employé du roi Hassan II a ouvert un nouveau food truck sur la place de l’Église de Thomery (Seine-et-Marne), où il ne propose pas de burgers mais des spécialités marocaines.

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Hassan II : Gilles Perrault, auteur de « Notre ami le roi » est décédé

L’écrivain et militant Gilles Perrault, connu notamment pour son ouvrage « Notre ami le roi », sur le roi Hassan II, est décédé à l’âge de 92 ans d’un arrêt cardiaque, selon des informations communiquées par sa famille.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.