Baccalauréat au Maroc : 565 cas de tricheries lors du rattrapage

22 juillet 2022 - 07h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Lors de la session de rattrapage du baccalauréat 2022, démarrée le 20 juillet, 565 candidats ont été arrêtés pour tricherie au Maroc.

Comme lors de la session ordinaire, cette étape a connu la mise en place des dispositions relatives à la répression de la fraude aux examens. Ceci a permis de démasquer dans toutes les régions du pays, 565 cas de tricherie, indique un communiqué de la DGSN.

A lire : Maroc : triche et agressions physiques lors de l’examen du baccalauréat

Parallèlement, six personnes, sur 23 identifiées, ont été également interpellées, ayant créé des comptes sur les réseaux sociaux dans le but de faciliter la fraude. Les recherches se poursuivent, afin de mettre la main sur les autres suspects.

Sur les 565 cas, 466 ont été enregistrés au niveau de la préfecture de police de Casablanca, suivie de celles de Fès avec 15 cas, Agadir et Settat avec 12 cas chacune et enfin Taza avec 10 cas, précise-t-on.

Sujets associés : Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Baccalauréat Maroc 2023 - Arrestation

Aller plus loin

Baccalauréat 2023 : les chiffres à retenir cette année

Quelque 426 000 élèves plancheront cette année aux épreuves du baccalauréat, en hausse de 18 % par rapport à l’année dernière, selon les informations fournies lundi par Chakib...

Baccalauréat au Maroc : la DGSN en croisade contre la fraude, déjà deux arrestations

La direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) part en croisade contre la fraude à l’examen du baccalauréat. Déjà deux étudiants en possession de dizaines d’appareils...

Maroc : triche et agressions physiques lors de l’examen du baccalauréat

Plusieurs enseignants marocains ont été victimes d’agressions physiques après avoir signalé des élèves qui trichaient lors de l’examen du baccalauréat.

Baccalauréat 2022 : voici la meilleure moyenne au Maroc

Zaid Lahroussi, élève de l’Académie Régionale d’Éducation et de Formation (AREF) de Casablanca-Settat a décroché la meilleure moyenne au niveau national, soit 19,44/20, selon...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...