Le Bahreïn investit au Maroc

2 août 2006 - 07h26 - Economie - Ecrit par :

Avec un budget global de 1,4 milliard de dollars, Gulf Finance House de Bahreïn veut créer le « Portail du Maroc ». Il s’agit d’une cité équestre à Marrakech et d’un complexe touristique Cap Malabata à Tanger.

« Portail du Maroc » est l’un des plus gros investissements bahreïnis au Maroc. Lancé par Gulf Finance House (GFH), ce projet nécessite un budget global de 1,4 milliard de dollars.

C’était l’objet d’une convention signée, jeudi 27 juillet, au Palais royal de Casablanca, en présence de SM le Roi Mohammed VI. La pose de la première pierre du « Portail du Maroc » est prévue les 16 et 17 septembre 2006.
En effet, cette banque d’investissement veut créer une cité équestre à Marrakech et un complexe touristique, commercial et résidentiel « Cap Malabata Resort » à Tanger.
Baptisé « Portail du Maroc » ou « Gateway to Morocco », ce projet marque l’arrivée du groupe Gulf Finance House au Royaume.

« L’environnement favorable aux affaires au Maroc, les accords de libre-échange avec l’Union européenne et les Etats-Unis et sa proximité par rapport à l’Europe, ont constitué des facteurs-clés dans notre décision d’investir dans le Royaume », a tenu à préciser Esam Yousif Janahi, président exécutif de GFH, lors d’une conférence de presse, à l’issue de la cérémonie de signature de la convention.
Et d’ajouter : « Gateway to Morocco » marque non seulement l’arrivée de la banque au Maroc, mais représente aussi le premier jalon de notre partenariat avec le gouvernement pour apporter une contribution aux initiatives en matière de développement des infrastructures au Royaume ».

D’une superficie totale de 380 hectares, la cité équestre de Marrakech sera un complexe à usage mixte sportif, de loisirs et résidentiel. Selon les responsables de GFH, ce projet disposera d’un hippodrome de classe mondiale avec des installations vétérinaires, des écuries modernes et des tribunes exceptionnelles. Il y aura également des villas et appartements bâtis dans un « cadre paysager spectaculaire et des voies d’eaux époustouflantes sous forme de rivières et de lacs ». Après la ville ocre, Gulf Finance House s’est dirigée vers le nord. Elle compte y bâtir le Cap Malabata Resort qui figure aussi dans le concept « Portail du Maroc ». À Tanger, ce projet à la fois touristique, commercial et résidentiel s’étend sur une superficie de129 hectares. « Ce complexe comprendra des cafés, des galeries, des zones de shopping exclusives, un beach house, un court de golf, un club équestre et un centre de conférences, ainsi que toute une gamme d’hébergements résidentiels et commerciaux », selon le top management de cette banque d’investissement fondée en 1999 au Bahreïn.

Sur la côte méditerranéenne, le Cap Malabata Resort « fournira au monde international des affaires une destination exclusive pour les réunions d’entreprises, les congrès et les expositions ».
« Portail du Maroc » enrichit donc le portefeuille de GFH qui compte d’impressionnants projets immobiliers. Il s’agit notamment de Bahrain Financial Harbour, Royal Metropolis en Jordanie et Energy City Qatar.

Atika Haimoud - Aujourd’hui le Maroc

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Tourisme - Investissement - Tanger - Bahreïn - Malabata

Ces articles devraient vous intéresser :

Investissement privé au Maroc : la banque mondiale sonne l’alarme

L’investissement privé est en chute libre au Maroc. C’est du moins ce que révèle la banque mondiale dans son nouveau rapport de suivi de l’économie marocaine.

Maroc : les aéroports seront tous modernisés

Le Maroc envisage de mener prochainement une étude sur le développement de ses aéroports à l’horizon 2045. Un appel d’offres international a été récemment lancé à cet effet.

Bientôt l’ouverture par Israël d’une mission commerciale au Maroc

L’évolution des relations commerciales entre Rabat et Tel Aviv et l’engouement des investisseurs incitent Israël à ouvrir prochainement une mission commerciale au Maroc.

Les cascades d’Ouzoud se refont une beauté

L’achèvement de la réhabilitation du site touristique des Cascades d’Ouzoud préoccupe le conseil du groupement des collectivités territoriales Haut et Moyen Atlas d’Azilal. Une convention de partenariat a été approuvée dans ce sens.

Maroc : un afflux de touristes et de MRE sans précédent

Quelque 1,3 million de touristes ont visité le Maroc en avril 2024, ce qui représente une hausse record de 17 % par rapport à la même période de 2023.

Les chiffres qui confirment l’embellie du tourisme marocain

À la Chambre des représentants, Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, a communiqué des chiffres du secteur du tourisme qui confirment l’embellie.

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Le Maroc vise le Top 10 des destinations touristiques mondiales

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) compte mettre un accent particulier sur sa stratégie de communication et promotion, avec l’ambition d’attirer près de 4 millions de voyageurs supplémentaires. Cette annonce fait suite au bilan qualifié...

L’huile de table Afia rachetée par le Marocain Nourredine Zine

« Savola Morocco SA », fabricant de la marque d’huile de table Afia et filiale du groupe saoudien éponyme, fait désormais partie du portefeuille du marocain Zine Capital Invest SA. Par cette acquisition soumise à l’obtention de l’autorisation du...