La banque africaine fait un don au Maroc

4 mai 2021 - 07h00 - Economie - Ecrit par : S.A

La Banque africaine de développement (BAD) entend soutenir l’amélioration du climat des affaires au Maroc qui s’évertue à «  réussir une sortie de crise par le haut  ». Dans ce sens, un accord de don de près d’un million de dollars américains a été signé, lundi 3 mai, entre la BAD et le ministère marocain de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration.

Soutenir l’amélioration de l’environnement des affaires afin de consolider la résilience du royaume face à la pandémie et de promouvoir la relance de son économie. Telle est la portée de l’accord signé entre la BAD et le ministère marocain de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, lundi.

« Maintenir en ces temps de crise l’élan des réformes qui améliorent le climat des affaires est une priorité pour protéger l’entreprenariat et préserver la croissance des entreprises. Ce partenariat est d’autant plus important qu’il intervient à un moment où le royaume mobilise l’ensemble de ses forces vives pour réussir une sortie de crise par le haut », a déclaré Mohamed El Azizi, directeur général de la Banque africaine de développement pour l’Afrique du Nord.

De façon spécifique, le partenariat contribuera à accélérer la mise en œuvre des mesures d’amélioration de l’environnement des affaires au Maroc, permettra d’appuyer l’agenda des réformes prioritaires dans les domaines économiques et sociaux, de soutenir sa déclinaison sectorielle et d’en renforcer les mécanismes de suivi grâce à une série d’ateliers thématiques qui favoriseront le partage d’expérience et des bonnes pratiques, est-il précisé sur le site de l’institution financière.

Ce n’est pas la première fois que la BAD apporte son soutien au Maroc depuis l’apparition du coronavirus. Le royaume a bénéficié de plus 380 millions d’euros à travers le Programme d’appui à la réponse au Covid-19 (PARC-19) et le financement additionnel du Programme d’appui à l’amélioration de la protection sociale (PAAPS-FA Covid-19).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Banques - Banque africaine de développement (BAD) - Développement - Ministère de l’Economie et des Finances

Aller plus loin

L’axe ferroviaire Tanger-Marrakech sera renforcé

La Banque africaine de développement (BAD) apporte son soutien à la modernisation du secteur ferroviaire au Maroc. Elle a mobilisé 300 millions d’euros en faveur de l’Office...

Maroc : 488 villages du nord fournis en eau potable

L’eau devient presque un luxe dans certaines régions du Nord à cause de la rareté des précipitations. L’Office National de l’Électricité et l’Eau Potable vient de lancer en...

Maroc : une croissance de 3,9 % attendue à partir de 2021

La croissance du PIB réel au Maroc devrait s’établir à 3,7 % en 2020 et à 3,9 % à partir de 2021.

Maroc : la BAD annonce la mobilisation de plus d’un milliard de dollars

La Banque africaine de développement (BAD) appuiera pour les deux prochaines années le Maroc afin de l’aider à développer sa stratégie dans le domaine climatique, surtout que le...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

La Société générale se sépare de sa filiale marocaine

Les négociations sont très avancées pour le rachat par le groupe Saham Finances, fondé et dirigé par l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy (MHE) d’une grande partie de la société générale du Maroc.

Maroc : les recettes touristiques explosent

Les recettes touristiques se sont élevées à quelque 36,7 milliards de dirhams à fin juillet dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 179,1 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Maroc : des sociétés écrans créées pour échapper au fisc

La Direction générale des impôts a découvert que plusieurs sociétés installées dans les provinces du sud, créent des « sociétés écran » pour exercer leurs activités commerciales en dehors de cette région. Une évasion fiscale qui ne dit pas son nom.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Dominique Strauss-Kahn a failli devenir ministre au Maroc

Le nom de Dominique Strauss-Kahn (DSK) avait été évoqué dans l’entourage du roi Mohammed VI pour remplacer Mohamed Boussaid, ministre des Finances limogé par le souverain le 1ᵉʳ aout 2018.

Maroc : le gouvernement prévoit une aide au logement

Le gouvernement prévoit dans le budget 2023 la mise en place d’une aide pour le soutien au logement au profit des acquéreurs éligibles.

Le Maroc arrête de subventionner la pastèque et l’avocat

Afin de faire face au déficit hydrique, le gouvernement marocain a décidé de suspendre les subventions des cultures qui consomment le plus d’eau comme la pastèque, l’avocat et les nouvelles plantations d’agrumes.

Mohammed VI : ses succès et ses défis

Le roi Mohammed VI a fêté en août ses 60 ans et ses 24 ans de règne. Son fils Moulay Hassan, prince héritier, soufflait quelques mois plus tôt, le 8 mai, ses 20 bougies. À un an de ses 21 ans, âge requis pour être roi, les inquiétudes quant à la santé...

Maroc : panne générale du paiement par carte bancaire

Mercredi dans la soirée, les paiements par cartes bancaires marocaines sur internet ont connu d’importantes perturbations. Cette défaillance serait due à une panne informatique du Switch national.