Recherche

Plus de la moitié des banques marocaines sont contrôlées par des capitaux étrangers

© Copyright : DR

12 mars 2013 - 17h08 - Economie

L’Etat marocain, Attijariwafa bank et la Banque Centrale Populaire dominent le secteur bancaire au Maroc, où sur les 19 banques qui se partagent le marché, 11 sont contrôlées par des capitaux étrangers, d’après une étude commanditée par le Conseil de la concurrence au cabinet français Mazars.

L’étude, véritable radioscopie du secteur bancaire marocain, évalue à 54% le taux de bancarisation dans le pays, qui compte 17 millions de comptes bancaires.

A fin 2011, Attijari Wafabank s’adjugeait 25% du produit net bancaire, talonnée par la BCP avec 24%. Ces deux banques détiennent aussi respectivement 26 et 23% du résultat net global, qui était de 10 milliards de dirhams au cours de la même période.

Malgré la libéralisation du secteur, l’Etat possède encore des participations dans au moins une banque sur trois et contrôle directement ou indirectement sept établissements bancaires.

Les quatre premières banques du pays détiennent à elles seules 74% des dépôts, et offrent 72% des crédits octroyés au Maroc. Les intérêts sur les crédits, dont la valeur dépassait 600 milliards de dirhams en 2011, demeurent la principale source de revenus des banques au Maroc.

La BCP, Attijariwafa Bank, Crédit Agricole et Barid Bank sont dédiées aux revenus modestes. La Société Générale Marocaine des Banques (SGMB), BMCI et BMCE s’intéressent aux clients aux "hauts revenus". Le troisième type de banques, dont CDG Capital est l’un des pionniers, cible lui les entreprises.

L’étude, qui pointe du doigt le niveau élevé des frais de tenue de comptes bancaires, estime que chaque Marocain paie environ 1000 dirhams par an pour la gestion de son compte.

Par rapport à la part de marché exacte des groupes français dans le secteur bancaire marocain, Mazars nous a fait parvenir le tableau ci-dessous. Celui-ci comporte les parts de marchés à fin 2011 de trois banques "françaises", (PNB, total bilan, total dépôts et total crédits).

Parts de marché de trois banques françaises en 2011

Banque PNB Bilan Dépôts Crédits
Société Générale 10% 7% 7% 8%
Banque Marocaine du Commerce et de l’Industrie 8% 6% 6% 7%
Crédit du Maroc 5% 5% 5% 6%
Total part de marché 23% 19% 19% 21%

S’agissant du rapport de synthèse de l’étude, celui-ci sera rendu public par le Conseil de la Concurrence dans quelques jours, apprend-on de même source.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact