Belgique : espionnés par l’extrême droite, des MRE sous la menace d’expulsion

15 janvier 2020 - 19h20 - Belgique - Ecrit par : S.A

L’Alliance néo-flamande mène une campagne contre les Marocains bénéficiant de logements sociaux dans la région flamande de la Belgique et détenant de biens immobiliers au Maroc. Ces Marocains résidant à l’étranger (MRE) sont désormais menacés d’expulsion.

L’opération d’espionnage menée par l’extrême droite a conduit au recensement des biens des MRE au Maroc. L’Alliance néo-flamande a mis à contribution une société néerlandaise spécialisée de lui recueillir des données précises. Il s’agit des images des biens, des factures d’eau et d’électricité, des copies de certificats de propriétés des biens.

Ces données ont été ensuite communiquées aux sociétés de logement social. À leur tour, certaines sociétés ont d’ores et déjà enclenché la procédure judiciaire, rapporte Al Ahdath Al Maghribia. Elles ont adressé deux avis aux MRE, surtout ceux résidant à Anvers, l’un portant mention d’expulsion, et l’autre relatif au paiement des amendes.

Face à cette situation désespérante, les MRE de la région flamande ont, dans une lettre, lancé un cri de détresse aux autorités marocaines. Ils craignent de se retrouver à la rue du jour au lendemain.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Belgique - Expulsion - Angers

Aller plus loin

Belgique : l’expulsion d’un Marocain fait polémique

L’une des dernières actions de Theo Francken, exactement un jour avant qu’il ne quitte son poste de Secrétaire d’Etat à l’asile et à la migration, a été d’ordonner l’expulsion...

Belgique : des Marocains expulsés de leur logement social

En tout, 13 locataires sociaux dont l’un possédant des maisons au Maroc seront expulsés de leur logement à Anvers et poursuivis. En cause, ils ont enfreint la loi en matière de...

Belgique : hausse de l’incitation à la haine sur les réseaux sociaux

Environ 400 signalements d’incitation à la haine ont été enregistrés sur les réseaux sociaux en 2019, contre 318 en 2018. Ces données ont été publiées par le Mouvement contre le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions...

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.

Maroc : l’aide au logement crée des mécontents

Alors que les primo-acquéreurs ont favorablement accueilli le nouveau programme d’aide au logement, les promoteurs immobiliers, eux, préfèrent jouer la carte de la prudence. Ils invitent le gouvernement à revoir les conditions pour rendre l’offre plus...

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

L’incertitude plane sur le marché immobilier marocain

L’offre immobilière partout au Maroc serait abondante et les prix abordables, selon les professionnels et les notaires. La réalité est pourtant toute autre.

Maroc : changement majeur chez Airbnb

La plateforme américaine Airbnb interdit désormais toutes les caméras de surveillance à l’intérieur des logements mis en location. Cette nouvelle règle entrera en vigueur en avril dans tous les pays, y compris le Maroc.

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

Au Maroc, les MRE investissent dans l’immobilier

70 % des investissements de la communauté marocaine résidant à l’étranger sont consacrés au secteur immobilier, selon Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de...

Au Maroc, le marché de l’immobilier connaît un net ralentissement

Le marché de l’immobilier au Maroc marque des signes d’essoufflement cette année. C’est ce que révèlent les données publiées par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).