Recherche

Belgique : un faux imam pour certifier la viande (non) Halal

© Copyright : DR

7 mars 2020 - 15h00 - Monde

Le tribunal correctionnel de Liège a condamné, mardi 3 mars, un homme d’affaires de Sprimont, Bruno Bernard, à 15 mois de prison assortie d’un sursis de cinq ans et d une amende de 32 000 € pour s’être "livré à un travail frauduleux ou a eu recours aux services d’un travailleur frauduleux."Il employait un faux imam pour faire certifier des produits comme « halal ».

L’affaire remonte à 2015. Un pseudo-docteur en économie fit venir un faux imam d’Algérie, pour faire certifier des produits destinés à la vente dans les pays du Maghreb comme « halal ». Une certification obligatoire pour les entreprises, et renouvelable chaque année. Seulement, le label musulman n’en était pas un. Sudpresse découvre la supercherie : le faux imam n’avait pas compétence pour faire ce job. Le cachet qu’il utilisait, ne provient d’aucune mosquée.

Pourtant, lui et le pseudo-docteur en économie, Bruno Bernard, avaient « certifié » une cinquantaine d’entreprises dont la siroperie Meurens, les cidreries Stassen, les sauces Colona, la Kriek de la brasserie Caulier, ou encore la moutarde Bister… Bruno Bernard se chargeait de facturer à chaque fois, 2 000 € pour son travail et celui de son « imam ».

Une enquête judiciaire permettra de démasquer le faux imam et son employeur, un pseudo-docteur en économie de plusieurs universités officiant pour le compte de la Chambre du commerce et de l’industrie de Bruxelles. « Ces factures sont fausses ,puisque rédigées au nom de la société Balticalliance SIA », indique le jugement, précisant qu’il évitait de payer la TVA et la déclaration de ses revenus au fisc belge.

« M. Bernard présente une personnalité particulière qui ne semble absolument pas prendre conscience du caractère inacceptable des faits commis », affirme le juge en charge du dossier. Aussi, a-t-il été dit que Bruno Bernard portait de faux titres et de faux diplômes. Le juge rend son verdict : il écope d’une peine de 15 mois de prison (assortie d’un sursis de cinq mois vu qu’il n’a pas de casier judiciaire) et d’une amende de 32 000 €. De plus, il lui a été fait interdiction de gérer une société durant cinq ans.

Mots clés: Algérie , Liège , Prison , Halal , Amendes , TVA

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact