Belgique : Juifs et Musulmans tiennent à l’abattage casher et halal

19 décembre 2020 - 08h00 - Belgique - Ecrit par : J.K

Sur la question du bien-être animal et la liberté religieuse, la justice européenne qui devait trouver une meilleure solution à ce problème, a, plutôt penché pour l’étourdissement avant l’abattage rituel de l’animal. Une décision qui n’est pas du goût des communautés juive et musulmane déjà contre une législation en vigueur en Belgique.

Les cultes juif et musulman exigent que l’animal abattu, soit conscient lors de la saignée. S’il est préalablement étourdi, la viande est impropre à la consommation. Mais, le décret pris en 2017 par la Flandre, l’une des trois régions de Belgique, qui avait imposé sur son territoire de 6,6 millions d’habitants, l’étourdissement préalable, au nom du bien-être animal, est l’une des principales raisons qui irritent musulmans et juifs.

Dans ce sens, le Consistoire central israélite de Belgique (CCIB), et d’autres organisations juives et musulmanes, ont contesté devant la justice belge la légalité du décret ayant pour but d’interdire l’abattage d’animaux selon les rites traditionnels juif et musulman. Saisie ce jeudi pour avis par la Cour constitutionnelle de Belgique, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), a affirmé que "les mesures que comporte le décret permettant d’assurer un juste équilibre entre l’importance attachée au bien-être animal et la liberté des croyants juifs et musulmans de manifester leur religion", donnant ainsi raison au législateur flamand qui, d’après lui, s’est basé sur "un consensus scientifique".

Pour Moshe Kantor, président du Congrès juif européen, "c’est un coup dur, cela laisse entendre que nos pratiques ne sont pas les bienvenues". Même réaction chez l’association juive européenne European jewish association, (EJA). Contrairement à eux, La Fondation Brigitte Bardot a salué cette décision. Frustré, l’Exécutif des musulmans de Belgique a indiqué que le conflit est loin d’être fini et que la Cour constitutionnelle belge aurait "le dernier mot". Mais, pour le moment, l’abattage rituel est interdit en Flandre et en Wallonie sud à l’exception de la région de Bruxelles.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Religion - Islam

Aller plus loin

Les joueurs musulmans de l’Euro autorisés à retirer les bières des sponsors

L’UEFA, organisateur du championnat d’Europe de football, accepte d’enlever les bouteilles de bière des sponsors devant les joueurs musulmans sur le pupitre pendant les...

France : polémique autour de l’abattage halal des volailles

Dans un communiqué conjoint signé par Kamel Kabtane, le président de la Grande mosquée de Lyon, trois organismes de certification halal (Grande Mosquée de Paris, d’Evry et de...

Bruxelles rejette l’obligation d’étourdir les animaux avant l’abattage rituel

Les députés bruxellois ont voté contre l’obligation d’étourdissement des animaux avant leur mise à mort dans la Région de Bruxelles-Capitale, confirmant ainsi les conclusions de...

Gérald Darmanin n’aime par la "cuisine communautaire" dans les supermarchés

La présence de rayons de "cuisine communautaire" dans les supermarchés "généralistes" choque le ministre de l’Intérieur français. « C’est comme ça que ça commence, le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Ramadan 2024 au Maroc : voici le montant de la Zakat

Le Conseil supérieur des Oulémas a fixé, il y a quelques jours, le montant minimum de la Zakat Al Fitr au titre de l’année 2024/1445.

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

Hajj : une clause "anti-protestation" fait polémique au Maroc

L’introduction par le ministère des Habous et des Affaires islamiques dirigé par Ahmed Taoufiq d’une clause qui oblige le pèlerin marocain pour le hajj 2024, un des cinq piliers de l’islam, « à ne pas protester même en cas de retard de l’avion », fait...

Officiel : l’Aid Al Fitr célébré mercredi 10 avril au Maroc

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé ce mardi soir, après la prière d’Al Maghrib, l’observation du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual 1445 H. C’est donc officiel, l’Aïd Al Fitr 1445 sera célébré demain...

Maroc : voici le montant de la zakat al fitr

Le montant de la zakat Al Fitr vient d’être annoncé par les autorités religieuses marocaines, et plus précisément par le Conseil supérieur des oulémas (CSO).

Voici la date de l’Aïd al-Adha 2024 au Maroc

Quelques jours après la célébration de l’Aïd El Fitr marquant la fin du mois de ramadan, les musulmans sont fixés sur la date de l’Aïd al-Adha.

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

Ramadan et sport : oui, mais sous conditions

Le sport et le jeûne du Ramadan ne sont pas incompatibles. Bien au contraire, une activité physique modérée durant cette période peut s’avérer bénéfique pour la santé. Mais pour profiter pleinement de ses bienfaits et éviter les risques, il est...