Belgique : Juifs et Musulmans tiennent à l’abattage casher et halal

19 décembre 2020 - 08h00 - Ecrit par : J.K

Sur la question du bien-être animal et la liberté religieuse, la justice européenne qui devait trouver une meilleure solution à ce problème, a, plutôt penché pour l’étourdissement avant l’abattage rituel de l’animal. Une décision qui n’est pas du goût des communautés juive et musulmane déjà contre une législation en vigueur en Belgique.

Les cultes juif et musulman exigent que l’animal abattu, soit conscient lors de la saignée. S’il est préalablement étourdi, la viande est impropre à la consommation. Mais, le décret pris en 2017 par la Flandre, l’une des trois régions de Belgique, qui avait imposé sur son territoire de 6,6 millions d’habitants, l’étourdissement préalable, au nom du bien-être animal, est l’une des principales raisons qui irritent musulmans et juifs.

Dans ce sens, le Consistoire central israélite de Belgique (CCIB), et d’autres organisations juives et musulmanes, ont contesté devant la justice belge la légalité du décret ayant pour but d’interdire l’abattage d’animaux selon les rites traditionnels juif et musulman. Saisie ce jeudi pour avis par la Cour constitutionnelle de Belgique, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), a affirmé que "les mesures que comporte le décret permettant d’assurer un juste équilibre entre l’importance attachée au bien-être animal et la liberté des croyants juifs et musulmans de manifester leur religion", donnant ainsi raison au législateur flamand qui, d’après lui, s’est basé sur "un consensus scientifique".

Pour Moshe Kantor, président du Congrès juif européen, "c’est un coup dur, cela laisse entendre que nos pratiques ne sont pas les bienvenues". Même réaction chez l’association juive européenne European jewish association, (EJA). Contrairement à eux, La Fondation Brigitte Bardot a salué cette décision. Frustré, l’Exécutif des musulmans de Belgique a indiqué que le conflit est loin d’être fini et que la Cour constitutionnelle belge aurait "le dernier mot". Mais, pour le moment, l’abattage rituel est interdit en Flandre et en Wallonie sud à l’exception de la région de Bruxelles.

Tags : Belgique - Religion - Islam

Aller plus loin

France : pas de "bio" pour la viande halal

Le halal n’est pas bio-compatible, indique un arrêt du Conseil d’État rendu le 31 décembre dernier. Il rejette ainsi le recours de la société Bionoor, qui commercialisait des steaks...

Bruxelles : vers la fin de l’abattage sans étourdissement ?

Bruxelles va-t-elle suivre les pas de la Flandre et de la Wallonie en interdisant à son tour l’abattage sans étourdissement ? En tout cas, le ministre bruxellois du bien-être...

Gérald Darmanin n’aime par la "cuisine communautaire" dans les supermarchés

La présence de rayons de "cuisine communautaire" dans les supermarchés "généralistes" choque le ministre de l’Intérieur français. « C’est comme ça que ça commence, le communautarisme...

Bruxelles : « l’interdiction de l’abattage rituel aggraverait le bien-être animal »

Depuis mercredi à Bruxelles, la commission de l’environnement a entamé les auditions liées au dossier de l’abattage rituel. Mais déjà le député bruxellois Youssef Handichi (PTB)...

Nous vous recommandons

MRE : Algésiras attend avec impatience la reprise du trafic maritime avec le Maroc

Le port d’Algésiras attend avec impatience la réouverture des frontières maritimes avec le Maroc, maintenant que le changement de position de l’Espagne sur le Sahara a ouvert une « nouvelle étape » dans la relation entre les deux...

Le dirham en hausse face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,68 % face à l’euro et s’est déprécié de 0,19 % vis-à-vis du dollar américain entre les mois de mai et de juin 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Le dirham remonte face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,36 % face à l’euro et s’est dépréciée de 1,86 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 24 février au 2 mars 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Les Émirats arabes unis excluent le Maroc de sa liste verte

Le Maroc, l’Espagne et le Portugal ne figurent pas sur la liste verte des Émirats arabes unis entrée en vigueur le 13 juillet. Les voyageurs en provenance de ces destinations doivent se mettre en quarantaine à leur...

France : la candidature de Zineb El Rhazoui pour les législatives contestée

La probable candidature de la journaliste polémiste Zineb El Rhazoui pour les législatives françaises, sur la liste LREM, ne plait pas à tout le monde. Elle est accusée d’être trop proche de l’extrême-droite.

Le coronavirus emporte le salafiste Abou Naim

Le prédicateur salafiste Abdelhamid Abu Naim est décédé jeudi 8 juillet dans une clinique de Casablanca suite à une infection au Covid-19. Il avait 65 ans.

Décès de Moulay Driss Archane, ex-médecin de feu Hassan II

Le monde de la médecine marocaine est en deuil. Le professeur Moulay Driss Archane, ex-médecin de feu Hassan II, est décédé ce dimanche 11 juillet à l’âge de 88 ans.

Israël affirme que le Maroc n’a jamais espionné Emmanuel Macron

« NSO n’a pas pisté le téléphone du président Macron ». Ces propos émanent du ministre israélien de la Défense Benny Gantz, qui a assuré son homologue française Florence Parly, que le Maroc n’a jamais eu recours au logiciel israélien Pegasus contre le président...

Cameroun : les joueurs marocains sous haute surveillance

Les Lions de l’Atlas ont atterri dimanche à Yaoundé au Cameroun, en prévision de la coupe d’Afrique des nations qui se tiendra du 9 janvier au 6 février. Mais compte tenu de la situation sanitaire qui prévaut actuellement avec le coronavirus et son variant...

Salé : une femme, cadre du ministère de l’Éducation nationale arrêtée pour escroquerie

Les éléments de la police de Salé ont arrêté une fonctionnaire en service au ministère de l’Éducation nationale pour escroquerie, usurpation de fonction et abus de confiance.