Belgique : accusé de sorcellerie, un Marocain s’explique

9 novembre 2020 - 10h20 - Belgique - Ecrit par : S.A

Des jeunes de Molenbeek accusent Fouad, 54 ans, de pratiquer de la "sorcellerie marocaine" et jettent de gros pavés contre la façade de son cabinet chaque soir. Il explique son activité de "thérapeute coranique".

Tout est parti de la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo. On y voit deux de ses clientes qui se faisaient surprendre et notamment insultées de "shūrkistes de merde" devant chez Fouad, rapporte La Capitale. La police locale s’est rendue sur place pour protéger le prétendu "sorcier" à cause de grabuges. Le "thérapeute coranique" rejette cette accusation de sorcellerie.

"Je ne pratique pas du tout la sorcellerie, cela va à l’encontre de nos valeurs, de nos principes en tant que musulmans. C’est une invention, un amalgame, un mensonge qui émane de jeunes, ignorants, illettrés, qui ne prient même pas, n’invoquent même pas Dieu. Moi, je suis thérapeute coranique. Mon activité, c’est de désenvoûter les personnes qui sont ensorcelées. En réalité, je fais tout le contraire de ce que ces jeunes-là disent dans leurs vidéos. Je désenvoûte, je retire les sorcelleries des gens", explique-t-il, assurant que cela fait plus de 20 ans qu’il fait ça.

"C’est effectivement une tendance de la roqya (exorcisme propre à l’islam, NDLR), mais ce n’est pas la roqya salafiste, nous, on est d’un islam soufiste, ouvert d’esprit et c’est très important de le préciser. On est une famille descendante du prophète Mohammad. C’est une donation divine. J’ai beaucoup étudié au Maroc et ce sont mes ancêtres qui m’ont légué cet héritage qui est un bagage religieux. C’est une méthode qui se pratique depuis plus de 1 400 ans, de génération en génération, de père en fils. Il n’y a rien de nouveau, ce n’est pas une invention", poursuit-il.

À en croire Fouad, tout ce qu’il fait se fait légalement aux yeux de l’État – il paie ses taxes, contributions, cotisations ONSS – et en transparence vis-à-vis de la jurisprudence islamique. "Cela se fait à travers des méthodes de lecture de certains passages du coran, certaines méthodes d’encens. Ce sont des méthodes qui portent leurs fruits et le résultat, il est plus qu’extraordinaire, il est pharaonique. Chez les musulmans, le coran, ça ouvre tout, ça guérit tout, ça dénoue tout, mais il faut y croire, parce qu’à une personne qui n’y croit pas, cela ne fera aucun effet", précise-t-il.

Quid des symptômes d’une personne "ensorcelée" ? Le "thérapeute coranique" énumère : "Cauchemar, insomnie, chute de cheveux, ballonnement, diarrhée, constipation, pas de mariage, pas de sexualité, pas de travail, pas de stabilité, blocage de fertilité, manque d’érection, etc. La liste est vraiment très longue !"

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Molenbeek - Sorcellerie - Islam - Coran

Aller plus loin

Maroc : un imam arrêté pour sorcellerie

Soupçonné de rituels sacrificiels à la recherche de trésor, un imam a été transféré devant le procureur général du roi près la cour d’après de Beni Mellal. L’obsession de la...

La sorcellerie derrière l’assassinat de la petite Naïma ?

L’enlèvement et l’assassinat de la petite Naima préoccupent particulièrement sa famille, ainsi que les hautes autorités. Les investigations se poursuivent, tiraillées entre...

Espagne : ils prostituaient des Marocaines en utilisant la sorcellerie

La police nationale a arrêté, le 13 février dernier à Zafra, quatre auteurs présumés d’un crime lié à la prostitution, à la traite des êtres humains et à la promotion de...

Maroc : des femmes accusées de sorcellerie et de profanation de tombes devant la justice

Le procès d’un réseau de femmes poursuivies pour sorcellerie et profanation de tombes s’est ouvert, cette semaine, au tribunal de première instance de Salé. D’ores et déjà le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aïd El Fitr en France : annonce importante de la Mosquée de Paris

Les fédérations musulmanes de France se réuniront ce jeudi 20 avril 2023 à 18 heures à la Grande Mosquée de Paris en présence de leur commission religieuse ainsi que des imams du Conseil National des Imams (CNI). Cette réunion a pour objectif de fixer...

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Officiel : l’Aid Al Fitr célébré mercredi 10 avril au Maroc

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé ce mardi soir, après la prière d’Al Maghrib, l’observation du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual 1445 H. C’est donc officiel, l’Aïd Al Fitr 1445 sera célébré demain...

Une prière musulmane à l’aéroport de Roissy fait polémique

Augustin de Romanet, PDG d’ADP a réagi à une prière collective réunissant une trentaine de musulmans dimanche 5 novembre dans une salle d’embarquement de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, et qui a soulevé de vives polémiques.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.