Le « Black hole », un sous-marin furtif russe, repéré au large du Maroc

8 mars 2021 - 22h00 - Monde - Ecrit par : K.B

Le passage d’un sous-marin russe par le détroit de Gibraltar, à un moment où des manœuvres militaires sont menées conjointement entre les marines américaine et marocaine au large des Canaries, a été qualifié de «  provocation  » par l’OTAN. Surnommé « Trou noir » par les Américains, le submersible serait le sous-marin le plus silencieux au monde.

Il ne s’agit pas, selon des médias portugais, du premier passage de l’appareil russe, dont les mouvements au niveau des côtes françaises et portugaises sont souvent suivis par les forces de l’OTAN, avant de poursuivre son chemin le long de la Méditerranée.

Cette fois, le « RFS Rostov-na-Donu », un sous-marin furtif et très silencieux armé de missiles de croisière et de torpilles, naviguait en surface. Escorté par deux remorqueurs de sauvetage, il aurait passé plus de temps que prévu au niveau du détroit de Gibraltar.

Une coïncidence qui n’aurait pas été du goût de la marine américaine, dont l’objectif de la manœuvre au Maroc était justement de « chasser les sous-marins ennemis » en mer Méditerranée. Les médias soulignent qu’il ne s’agit pas du premier incident de ce type de la marine russe, puisqu’en janvier, un submersible de même calibre aurait effectué des manœuvres à 5 km des côtes françaises.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Russie - États-Unis - Défense - Armement - Espionnage

Aller plus loin

Marines US et Marine Royale : de nouvelles perspectives de partenariat

Le partenariat entre le Corps des Marines US et la Marine Royale marocaine est plus que positif. Mais de nouvelles perspectives sont à envisager pour plus de résultats.

L’idée d’une base militaire américaine au Sahara se précise

L’information persistante selon laquelle les États-Unis seraient sur le point de construire une base militaire au Sahara, a été démentie par le Chef du gouvernement. Pourtant,...

Le Maroc veut renforcer sa coopération militaire avec les Etats-Unis

Une rencontre de haut niveau s’est déroulée, mardi à Rabat, entre Abdeltif Loudyi, ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l’Administration de la Défense...

Coopération militaire : le Maroc et les États-Unis en discussions pour un transfert de technologies

La coopération militaire entre le Maroc et États-Unis d’Amérique préoccupe les deux pays. C’est dans ce cadre que s’inscrit la visite de travail de trois jours à Rabat, du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.