Bonus écologique : l’avenir incertain de la Citroën AMI au Maroc

18 mai 2023 - 07h30 - Economie - Ecrit par : S.A

À l’heure où le gouvernement français engage une réforme du bonus écologique pour les voitures électriques, le prix de la Citroën AMI, une voiture sans permis électrique, fabriquée dans l’usine du Groupe PSA installée à Kénitra au Maroc, pourrait connaître une hausse ou une baisse d’ici la fin de l’année.

La réforme du bonus écologique en France « est censée soutenir les acheteurs de véhicules électriques en leur donnant un petit coup de pouce financier ». Il est également question d’augmenter le montant du bonus écologique pour les petits véhicules électriques tels que les quadricycles. La Citroën Ami pourrait bénéficier de cette mesure qui lui permettrait de réduire encore son prix déjà abordable, mais sa fabrication au Maroc pourrait l’empêcher totalement de bénéficier du bonus, fait observer le site Aroged. L’un des objectifs de la réforme, c’est de « stimuler » la « réindustrialisation » de la France en évitant que le bonus écologique mis en 2007 ne profite plus aux véhicules conçus hors du territoire européen.

À lire : Fabriquée au Maroc, la Citroën Ami est la plus vendue en Espagne en 2022

Le gouvernement français n’a pas, pour l’instant, précisé dans quelle mesure l’aide sera augmentée. Pour rappel, la Citroën Ami se vend à partir de 7 790 euros.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile - Kenitra - Citroën

Aller plus loin

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière...

Nouveau carton de ventes pour la Citroën « My Ami Buggy »

Le succès ne se dément pas pour la petite voiture Citroën « Ami ». Fabriquée au Maroc, la voiture électrique sans permis a été encore une fois un succès dans de nombreux pays...

Fabriquée au Maroc, la Citroën Ami est un (peu) plus chère

Citroën vient d’augmenter, en ce début d’année, le prix de son modèle 100 % électrique Ami, produit au Maroc et accessible sans permis.

Du nouveau dans la gamme de la Citroën Ami fabriquée au Maroc

Une nouvelle version de la Citroën AMI « made in Morocco » est désormais commercialisée sur le site officiel du constructeur automobile français.

Ces articles devraient vous intéresser :

Nouvelle baisse du marché automobile marocain

Après trois mois successifs de croissance, le marché automobile marocain a renoué avec la baisse des ventes au cours du mois de novembre 2022.

La Reborn Renault 4 s’inspire du 4L Trophy marocain

La Reborn Renault 4, qui sera dévoilée au Mondial de l’Automobile de Paris prévu la semaine prochaine, a trouvé son inspiration au Maroc.

Véhicules électriques : deux usines géantes de batteries au Maroc

Le Maroc va bientôt disposer de deux usines de fabrication de batteries de véhicules. Les projets sont évalués à 6 milliards d’euros et à 4 milliards d’euros, a annoncé cette semaine Ryad Mezzour, le ministre marocain de l’Industrie et du commerce.

Maroc : les exportations automobiles dépassent les 100 MMDH à fin novembre

Les exportations marocaines dans le secteur automobile ont généré au terme des onze premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 100,37 milliards de dirhams, en augmentation de 35% par rapport à la même période de 2021.

La nouvelle Porsche 911 Dakar testée au Maroc

Le tout nouveau bijou de Porsche, la 911 Dakar, a été testé au Maroc. Le véhicule, aux allures d’un tout-terrain, sera dévoilé au Salon de l’auto de Los Angeles le 16 novembre.

Le Maroc dans le top 10 des marchés mondiaux de Renault

Le Maroc est désormais le dixième marché mondial de Renault et le premier de toute la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes de ventes, avec 44 497 véhicules vendus au cours des neuf premiers mois de l’année 2023.

Industrie marocaine : l’automobile tire les exportations vers le haut

Les exportations du secteur automobile ont augmenté de 37,4 % à fin juillet 2023 par rapport à la même période de 2022, atteignant près de 82,02 milliards de dirhams (MMDH), selon l’Office des changes.

La première voiture 100 % marocaine présentée au public

Le roi Mohammed VI a présidé lundi au Palais royal de Rabat la cérémonie de présentation du premier véhicule d’un constructeur automobile marocain, ainsi que le prototype d’un véhicule à hydrogène développé par un Marocain résidant à l’étranger.

La production de voitures électriques «  assèche  » le Maroc

La production des métaux nécessaires à la fabrication des batteries ou moteurs des voitures électriques exige beaucoup d’eau. Une ressource qui se raréfie de jour en jour dans des pays comme le Maroc, déjà frappé par une sécheresse sévère.

Maroc : record des exportations automobiles

L’industrie automobile marocaine atteint un record jamais réalisé à l’export. À fin septembre dernier, les exportations se sont établies à 77,68 milliards de dirhams, soit leur plus haut niveau durant la même période des cinq dernières années.