Nasser Bourita plaide pour la disponibilité et l’accessibilité du vaccin anti-covid-19

7 août 2021 - 07h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a participé jeudi à la première réunion du Forum international sur la coopération en matière de vaccins contre le Covid-19, organisée en visioconférence par la Chine sous le thème : « Renforcer la coopération internationale en matière de vaccins et promouvoir la distribution juste et équitable des vaccins dans le monde ». Une séance au cours de laquelle le ministre a plaidé pour que le vaccin soit accessible à tous, afin de lutter efficacent contre le coronavirus.

« Un accès universel et abordable aux vaccins anti-Covid demeure la seule voie pour une stratégie équitable de sortie de la crise sanitaire », a affirmé le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita. Lors de cette rencontre qui a connu la participation de ministres, de représentants des Nations unies et d’autres organisations internationales, ainsi que de représentants d’entreprises de vaccins, le ministre a insisté sur le fait que le monde ne dispose que de cette seule voie pour réussir la lutte contre un virus qui a mobilisé tant d’énergies, tant de ressources et de sacrifices.

À lire : L’efficacité des vaccins Sinopharm confirmée par une nouvelle étude

« Développer le vaccin est essentiel, mais assurer l’accès au vaccin est l’objectif ultime », a indiqué le ministre. Au cours de son intervention, le chef de la diplomatie marocaine a souligné les efforts de son pays en matière de lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus, ainsi que son partenariat avec la Chine dans le domaine des vaccins. Pour Nasser Bourita, la Chine a été d’un grand secours et s’est montrée solidaire, avec un sens élevé de solidarité et d’efficacité, « qui n’a d’égale que la confiance du Maroc en l’expertise chinoise ». Il ajoute que « la dynamique initiée par le Roi Mohammed VI et le Président Xi Jinping, à travers leur appel téléphonique d’août 2020, a ouvert la voie à une coopération fructueuse ».

À lire : Rejet des vaccins chinois par la France : les Français résidant au Maroc en colère

Évoquant la campagne de vaccination anti-Covid-19, Nasser Bourita a souligné que le Maroc a pu évoluer devenant le premier pays africain à vacciner le plus de personnes, grâce au vaccin développé par l’entreprise chinoise Sinopharm. C’est en cela qu’il ne comprend pas la remise en cause du vaccin par certains acteurs de la chaine sanitaire. Pour lui, une telle position qui relève plus du domaine politique que scientifique, « ne fait que creuser un nouveau fossé Nord-Sud ».

À lire : Le vaccin anti-Covid-19 sera fabriqué à Tanger

Rappelons que le Maroc s’est associé à Sinopharm pour créer une unité industrielle de production de vaccins. Cela permettra au royaume d’assurer non seulement son autonomie, mais également d’aider les pays africains qui ont accès difficilement aux vaccins contre le Covid-19.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Chine - Nasser Bourita - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Le vaccin anti-Covid-19 sera fabriqué à Tanger

Une nouvelle plateforme technique, dédiée à la fabrication du nouveau vaccin anti-Covid-19, va être inaugurée à Tanger. L’annonce en a été faite par le directeur du laboratoire...

Le Maroc va recevoir un nouveau lot du vaccin Pfizer/BioNtech

Des nouvelles livraisons d’un million de doses de vaccins Sinopharm et 250 000 doses de Pfizer/BioNtech sont attendues au Maroc d’ici le 20 août.

Le Maroc champion de la vaccination anti-Covid-19 en Afrique

Le Maroc est en avance sur tous les pays africains en matière de vaccination anti-Covid-19, selon le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique). Le...

Le Maroc mobilise les étudiants pour accélérer la vaccination

En vue d’accélérer la campagne de vaccination anti-Covid-19, les autorités marocaines viennent de faire appel aux étudiants et stagiaires des écoles et instituts des sciences...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.

Le calvaire des MRE à Casablanca dénoncé par une députée

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) vivent un calvaire lors de la réception des corps de leurs êtres chers, à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca. Une députée du Parti de la Justice et du Développement (PJD) interpelle le ministre...

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Un nouveau service pour les MRE

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération africaine simplifie une fois de plus la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE) en mettant en place une nouvelle procédure pour la délivrance des « Prestations consulaires de proximité »...

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...