Les burkinis interdits dans certaines piscines au Maroc

27 août 2014 - 15h26 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Des hôtels marocains ont décidé de prendre exemple sur l’hôtel Ibis d’Eljadida, qui avait interdit à l’une de ses clientes de se baigner dans la piscine avec un burkini, vêtement couvrant tout le corps et « rendant licite » la baignade pour les musulmanes.

Ainsi, dans quelques régions touristiques du Royaume, plusieurs piscines ont tout bonnement prohibé l’accès aux femmes vêtues de Burkini. C’est le cas de la ville de Marrakech où des hôtels ont mis des panneaux interdisant la baignade aux femmes vêtues de ce type de vêtements.

C’est également le cas du très sélect Mazagan Beach Resort situé à El Jadida où il est strictement interdit d’aller dans les piscines avec un burkini. Par contre il est possible de s’y baigner avec les maillots de bain classiques ou des bikinis.

Officiellement rien de religieux dans cette interdiction, mais les piscines préfèrent employer le mot « hygiène » pour interdire l’accès aux femmes, comme la direction de Mazagan interrogée par Al Arabiya.

Il y a quelques semaines, l’interdiction faite à une femme de se baigner dans la piscine Ibis d’El Jadida a soulevé un tollé au Maroc. Et c’est bien sûr le trublion du PJD (parti islamiste au pouvoir), Abdelaziz Aftati qui s’est chargé d’envoyer une missive au ministre du tourisme Lahcen Haddad.

Pour Aftati, « c’est une ingérence inacceptable dans la liberté des gens et leurs croyances » de la part de cette « société laïque radicale » qui « traite encore les citoyens sur des bases raciales et religieuses ». Il avait qualifié la décision de l’hôtel « d’insolence néocolonialiste ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Tourisme - Religion - Mazagan Beach Resort - Lahcen Haddad - Abdelaziz Aftati - Ministère de la Justice et des Libertés

Aller plus loin

France : la mairie de Nice devra rembourser une amende anti-burkini

La mairie de Cannes (sud de la France) devra rembourser une mère de famille verbalisée en août 2016 pour avoir porté un burkini.

France : une « opération burkini » pour protester contre les discriminations

Pour protester contre les règlements intérieurs des piscines qu’elles jugent « discriminatoires », des femmes musulmanes soutenues par le collectif « Alliance citoyenne » ont...

En visite au Maroc, une Américaine s’étonne de ne pas pouvoir nager en Burkini (vidéo)

Surprise pour une touriste américaine en visite au Maroc. A Casablanca où elle se rend dans un parc aquatique, elle est interdite de nager avec son burkini, elle, qui affirme...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aïd El Fitr en France : annonce importante de la Mosquée de Paris

Les fédérations musulmanes de France se réuniront ce jeudi 20 avril 2023 à 18 heures à la Grande Mosquée de Paris en présence de leur commission religieuse ainsi que des imams du Conseil National des Imams (CNI). Cette réunion a pour objectif de fixer...

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Maroc : les discours radicaux dans les mosquées inquiètent

La députée du parti Fédération de la Gauche démocratique, Fatima Tamni, a interpelé le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, au sujet de l’exploitation des tribunes des mosquées pour diffuser des discours radicaux contre les...

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Cheikh Mohammed Al Fizazi critique vivement la série de Mohamed Bassou

Le président de l’Association marocaine de la Paix et de la Transmission, Cheikh Mohammed Al Fizazi, a critiqué le comédien Mohammed Bassou pour sa série « Si Al Kala » diffusée sur sa page YouTube pendant ce mois de Ramadan, estimant qu’il ne fait que...