Recherche

Canada : une plainte déposée contre un professeur islamophobe

© Copyright : DR

15 juin 2020 - 15h30 - Monde

Une plainte a été déposée par des étudiants de la faculté de médecine du premier cycle de l’université MUN contre leur professeur médecin. Il lui est reproché la mention du mot islamophobe dans sa biographie sur son compte Twitter.

Pour dénoncer leur docteur Zachary Kuehner, les étudiants ont sollicité la doyenne de leur université. Informée, la doyenne de l’université, Margaret Steele a publié une déclaration publique vendredi dans laquelle elle condamne le racisme de toutes sortes.

Dans sa déclaration elle a indiqué qu’à l’université, chaque individu est apprécié, quelle que soit sa race, sa couleur, son sexe ou son appartenance ethnique. "Nous nous sommes engagés et avons privilégié une culture d’excellence qui respecte et valorise tout le monde. En ce qui concerne le problème soulevé cette semaine concernant l’un de nos apprenants, la faculté de médecine traite ce problème conformément à ses politiques et procédures", a souligné la responsable du campus. À l’en croire, elle était très active dans les procédures universitaires.

En ce qui concerne le principal accusé, il s’est défendu sur la chaine de télévision CBC News en martelant qu’il n’est ni raciste ni xénophobe. Il a par ailleurs refusé de faire un commentaire tant que l’enquête n’est pas terminée. Selon les étudiants, le règlement de l’Université MUN et du Collège des médecins et chirurgiens de la province a été violé par le médecin. Selon ledit règlement, un médecin ne peut pas publier en ligne des éléments qui pourraient nuire aux patients ou aux collègues, ou être considérés comme non professionnels.

Dans une correspondance adressée à la doyenne de l’université, le conseil national des musulmans canadiens s’est indigné en soutenant que l’identification claire du docteur comme islamophobe mène à une crainte raisonnable de partialité contre les membres de la communauté musulmane. Pour le conseil, il est clair que le Dr Kuehner ne répond pas aux normes professionnelles de formation de médecin de famille compte tenu des circonstances.

Suite à cette polémique, le professeur a détruit complètement son compte Twitter.

Mots clés: Islamophobie , Etudiants , Canada , Droits et Justice

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact