Recherche

Le Canada va recruter des centaines de milliers d’étrangers

© Copyright : DR

20 août 2019 - 10h00 - Economie

Le Gouvernement fait appel aux travailleurs émigrés pour combler le déficit de main-d’œuvre auquel fait face le Québec. En tout, plus d’1,4 million de postes sont à pourvoir pour la période 2017-2026.

Plus d’1,4 million d’emplois seraient à pourvoir au Québec sur la période 2017-2026, indique un récent rapport du Ministère du Travail canadien.

Deux facteurs expliquent ce manque de main-d’œuvre : le départ à la retraite de la génération des baby-boomers et la création d’emplois que connaît la région sur cette période, précise la même source.

Prenant la mesure de la situation, le Gouvernement canadien entend orienter 54% des emplois vers les jeunes et 22% vers les travailleurs émigrés.

Deux secteurs sont les plus touchés par cette pénurie de main-d’œuvre : la santé et l’informatique.

Dans celui de la santé, le Québec veut recruter des pharmaciens, des omnipraticiens, des infirmiers, des infirmiers psychiatriques, des aide-infirmiers, des aide-soignants et d’autres techniciens des sciences de la santé (à l’exception de ceux intervenant dans les soins dentaires).

Dans le secteur de l’informatique, la région cherche à recruter des développeurs et des programmeurs en médias interactifs, des analystes, des consultants en informatique, des ingénieurs et des concepteurs de logiciels.

Quant au secteur agricole, il est à la recherche d’ouvriers, de gestionnaires en agriculture et de spécialistes dans la transformation des aliments, des boissons et des produits connexes.

Par ailleurs, les mécaniciens d’équipements lourds, les experts et les rédacteurs en sinistres, les agents financiers, les technologues et les techniciens en génie industriel et de fabrication, en génie électronique et électrique, ainsi qu’en génie mécanique sont aussi recherchés.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact