Cannabis médical : ce que va gagner le Maroc à l’échelle internationale

9 mars 2021 - 14h40 - Economie - Ecrit par : S.A

À l’heure où bon nombre de pays légalisent le cannabis à usage thérapeutique, le Maroc pourrait faire de même et tirer grand profit d’un marché mondial en pleine expansion.

Le secteur du cannabis à usage médical, cosmétique et industriel est en pleine expansion. En attestent les experts, les milieux d’affaires et des hommes politiques. Au Maroc, le gouvernement est en passe d’examiner un projet de loi relatif à l’usage légal du cannabis. Ce texte traite exclusivement des usages thérapeutiques du cannabis, particulièrement pour certaines maladies neuro-dégénératives, inflammatoires et les soins palliatifs pour certains cancers. Des experts présentent les atouts du royaume en la matière : un écosystème propice, la proximité du marché européen en plein essor et un savoir-faire ancestral des agriculteurs.

L’adoption de ce projet de loi au Parlement permettra au Maroc de saisir des opportunités à l’échelle internationale. Ceci implique l’installation d’opérateurs internationaux en industrie de transformation, puis le développement d’une filière industrielle nationale. Les prévisions de croissance moyenne annuelle du marché du cannabis à usage thérapeutique sont de 30 % à l’échelle internationale et de 60 % au niveau européen.

La légalisation du cannabis médical, voire récréatif par 30 États américains, Canada, Australie, Espagne, Portugal, Italie, Suisse, Pays-Bas, Pologne, Suède, République tchèque, Danemark, Croatie, Grèce, Chypre, Brésil, Honduras, Chili, Colombie, Pérou, Uruguay, Inde, Chine, Liban, Malawi, Zimbabwe, Zambie, Afrique du Sud, Lesotho, Ghana, etc. témoigne de l’enjeu économique. Ceci permettra par ailleurs de mettre fin à la demande sur le cannabis récréatif illicite.

Sujets associés : Santé - Cannabis

Aller plus loin

Le Maroc fait un pas vers la légalisation du cannabis

Sous la présidence de Saâdeddine El Othmani, un projet « portant usage légal du cannabis » va être examiné, jeudi 25 février, en conseil du gouvernement. Un pas de plus vers la...

Légalisation du cannabis : comment comprendre les deux reports de l’examen du projet ?

Après un premier report, le conseil du gouvernement, présidé par Saâd-Eddine El Othmani a encore renvoyé, jeudi dernier, l’examen du projet de loi n° 13.21 relatif aux usages...

Le cannabis marocain attire des industriels américains

Des délégations représentant deux groupes industriels américains manifestent leur intérêt pour le cannabis marocain suite à l’adoption du projet de loi 13-21 relatif à son usage...

Légalisation cannabis au Maroc : une instance scientifique pour orienter

Les autorités marocaines ont mis en place samedi à Tanger, une instance consultative scientifique chargée de faire des orientations techniques dans le cadre de la mise en œuvre...

Ces articles devraient vous intéresser :

La députée Zineb Simou victime d’une intoxication alimentaire

Zineb Simou, députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) a été victime d’une intoxication alimentaire, après avoir mangé dans un petit restaurant à Ksar El Kébir.

Le Maroc manque cruellement de psychiatres

Malgré des progrès significatifs ces dernières années, le Maroc ne dispose pas d’assez de ressources humaines en termes de santé mentale. Le royaume ne compte que 343 psychiatres et 214 psychologues, pour une population estimée en 2020 à près de 37...

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.