Recherche

Casablanca : les propriétaires de hammams menacent

© Copyright : DR

6 mars 2021 - 21h00 - Société - Par: J.K

La situation des propriétaires des hammams et douches de Casablanca est de plus en plus déplorable. Déçus par l’indifférence des autorités, restées selon eux insensibles à leurs cris de détresse, ils annoncent un sit-in mardi prochain pour mieux se faire entendre.

Malgré leurs multiples plaintes faisant état de leurs difficultés, avec des milliers de veuves, de femmes divorcées, de personnes en situation de précarité extrême qui n’ont plus de quoi survivre, les opérateurs des hammams traditionnels de Casablanca se désolent de ne rien voir venir de la part du gouvernement. Ainsi, dans un communiqué, leur syndicat, affilié à l’Union générale des entreprises et professions (UGEP), annonce un sit-in préventif qui aura lieu le mardi 9 mars prochain à 11 h devant le siège de l’UGEP.

C’est pour dénoncer la politique de marginalisation et de négligence que le gouvernement applique à ce secteur qui emploie plus de 140 000 personnes, indique Eco actu, précisant que le syndicat donne une semaine aux autorités locales pour apporter une solution à leurs problèmes. En cas de non-satisfaction, menace le syndicat, une grève ouverte et continue sera organisée par ces opérateurs, leurs employés et leurs familles, devant la Wilaya de Casablanca dès le 17 mars 2021.

Il faut rappeler qu’en raison de la décision du Gouverneur de la province Casablanca-Anfa n° 27/ 2021, datant du 19 janvier, le syndicat avait déjà essuyé une interdiction d’organiser son sit-in. Ainsi, en plus d’être privés de leur travail, suite à l’adoption des mesures gouvernementales restrictives depuis août 2020, ces employés ne peuvent exprimer leur mécontentement.

Mots clés: Casablanca , Famille , Liberté d’expression , Emploi

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact