Recherche

À Casablanca, une action du PJD fait l’objet de vives critiques

© Copyright : DR

15 septembre 2020 - 12h40 - Société

À l’heure où les cas de contamination au Covid-19 augmentent à Casablanca, le conseil de la ville avec à sa tête le maire PJDiste, Abdelaziz El Omari a investi une importante somme d’argent dans la réfection des toilettes publiques. Un investissement qui passe mal.

Le conseil de la ville de Casablanca a consacré une enveloppe de 4 millions de dirhams à la réfection de 15 toilettes publiques. Au dire du président de la commission des infrastructures publiques et biens communaux, ces toilettes seront à nouveau fonctionnelles en octobre.

D’aucuns estiment que s’il est vrai que la réfection des toilettes s’avère importante, l’idéal aurait été que cette somme d’argent serve à la mise en place d’hôpitaux de campagne de 20 lits chacun dans les arrondissements de Casablanca en cette période où le coronavirus sévit dans la capitale économique. Une telle action aurait permis de sauver des vies humaines d’une part et d’éviter des milliers de contaminations au coronavirus, d’autre part, lui reproche-t-on.

Mots clés: Casablanca , Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Parti de la Justice et du Développement (PJD)

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact